Quelle ville va accueillir l'Agence européenne du médicament ?

Quelle ville va accueillir l'Agence européenne du médicament ?

médicaments pilules traitement maladie

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 20 novembre 2017 à 11h33

Où va déménager le siège de l'Agence européenne du médicament (EMA) ? Le Conseil des affaires générales de l'UE doit se prononcer ce lundi sur son avenir, mais aussi sur celui de l'Agence bancaire européenne.

L'EMA, organisme créé en 1995 qui emploie environ 900 personnes, et l'Autorité bancaire européenne (ABE) sont les deux institutions de l'Union européenne appelées à en partir à compter de mars 2019, pour cause de Brexit.

Vote à la majorité absolue

Pour la France, c'est Lille qui avait été retenue pour porter la candidature. Mais dans cette course, Amsterdam, Barcelone, Vienne, Milan et Copenhague sont les solutions préférées des employés de l'agence, selon une étude interne réalisée en septembre. Au total, 19 villes sont candidates.

Les dirigeants européens doivent parvenir à un consensus avant de prendre une décision définitive pour l'AEM, mais aussi pour l'Agence bancaire européenne. Le choix sera fait après un vote à la majorité absolue. Si aucune ville n'est désignée dès le premier tour, deux autres tours de scrutin seront organisés.

 
2 commentaires - Quelle ville va accueillir l'Agence européenne du médicament ?
  • avatar
    nationF -

    l'Agence européenne du médicament , un organisme a la botte des laboratoires ,donc inutile et même parasite

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug .....


    référence à l'article :

    Olivier Rouquan : « Il y a un doute sur la capacité d'En marche à tenir sa promesse de régénération démocratique »
    Statut : refusé
    Il y a 13 minutes
    le 20 11 2017 à 10 30

    ca va bien au delà de ça, c'est tout l'édifice actuel qui est construit sur autre chose que la Démocratie.

    Quelques exemples pour illustrer le propos : Les Français n'ont pas voulu de LE MAIRE, Macrfon l'impose !
    Les Français n'ont pas voulu de JUPPE Macron tente de l'imposer,

    Les français sont appelés à critiquer l'élection du représentant des Républicains car il refuserait de se confronter devant des journalistes fonctionnaires de l'audiovisuel piblic à ses collègues...et non seulement le représentant de LREM est seul à se présenter mais de plus on nous explique aujourd'hui qu'il est normal qu'il reste ministre pour toucher un salaire puisque LREM ne veut le payer ;

    Et si ce n'est suffisant pour comprendre le sens que donne Macron au mot démocratie, il suffira d'interroger les démissionnaires de LREM, ils ont certainement des choses à dire, mais comme pour le reste l'audiovisuel en mal de subventions va bien se garder de faire " des compléments d'enquêtes"

    et on pourra bien entendu ajouter la censure qui sévit : un journaliste Suisse plcé en garde à vue car il indiquait que les Alpes semblaient être une passoire en terme d'immigration,

    Mais s'il faut d'autre exemple : il suffit de demander à orange de les apporter !

    avatar
    kagbeni1 -

    C'est ridicule le patron de ce site est LR un ancien de Sarko team ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]