Quels sont les métiers qui recrutent le plus en France malgré la crise ?

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en France malgré la crise ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 octobre 2020 à 10h23

Les métiers de la santé, déjà en tension avant la crise, voient le nombre d'offres exploser dans le contexte de pandémie et les candidats manquent cruellement...

La crise sanitaire a fait beaucoup de mal à l'emploi en France, mais la situation semble un peu s'améliorer depuis l'été : plus d'un million d'annonces ont ainsi été publiées par les entreprises entre le 15 août et le 30 septembre, selon Adecco, le numéro un mondial de l'intérim...

Les volumes sont légèrement inférieurs à la rentrée 2019 (-3%), mais la perspective reste positive, avec une progression de 0,8 point sur un an de la part des CDI proposés, selon son baromètre "Compétences et Territoires", révélé lundi par 'Le Parisien-Aujourd'hui en France'.

Plus de 200.000 offres en Île-de-France

Adecco a analysé 10 millions d'offres d'emploi issues de 9.000 sources depuis le mois de janvier et montre que toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne.

L'Île-de-France propose un nombre élevé d'offres (231.328), mais ce chiffre accuse un repli de 11% sur un an, tandis que les annonces progressent nettement enBretagne (+10%), en Normandie (+2%) ou dans les Pays de la Loire (+1%).

Quels sont les métiers les plus recherchés ? Les sont toujours en tête de classement, selon Adecco, avec plus de 42.000 postes, mais la tendance est un peu moins bonne qu'il y a un an, puisque le nombre d'offres a reculé de 5% sur un an. Suivent les assistants ou secrétaires, avec un peu plus de 40.400 postes (-11%). Malgré une dégringolade des offres de 14% par rapport à 2019, les vendeurs restent sur le podium, avec près de 28.000 postes.

Quatrième métier le plus recherché, celui de garde d'enfants voit son nombre d'offres monter de 4% entre le 15 août et le 30 septembre, devant celui de comptable (+4% également).

Les métiers de la santé en tension

Les métiers de la santé, déjà en tension avant la crise, voient le nombre d'offres exploser dans le contexte de pandémie et les candidats manquent cruellement. Les offres concernant les infirmiers (+62%) et aides-soignants (+43%) sont en très forte hausse.

Avec près de 16.000 postes, les mécaniciens sont également recherchés, de même que les développeurs informatiques (un peu moins de 11.000 postes, en repli de 11%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.