Qui pour reconstruire le PS ?

Qui pour reconstruire le PS ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 janvier 2018 à 13h20

Et de 4 ! Le président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale, Olivier Faure, a annoncé à son tour ce mercredi sa candidature à la direction du Parti socialiste afin de lui redonner "une crédibilité" après une année noire, marquée par une débâcle électorale historique et le score de 6% de Benoît Hamon à la dernière élection présidentielle.

"Prendre la décision de s'engager à la tête du Parti socialiste dans l'état dans lequel il se trouve, implique une motivation, une envie" explique-t-il dans le journal 'Le Monde'..."Il n'y a pas de place pour l'hésitation... Si vous hésitez, c'est que vous ne devez pas y aller. J'ai fait le choix d'y aller, je n'hésite pas. Je suis déterminé à réussir la refondation, à reconstruire un collectif et une crédibilité en rassemblant les énergies et les talents."

"Redresser le parti"

Olivier Faure est donc le quatrième candidat au poste de premier secrétaire du parti après Luc Carvounas, anciennement proche de Manuel Valls, Emmanuel Maurel, figure de l'aile gauche du PS, et Stéphane Le Foll qui s'est officiellement lancé mardi... L'ex-ministre de l'Agriculture de François Hollande se propose de "redresser" le parti.

"A partir de maintenant, je suis décidé à relever un défi, des défis pour lesquels le Parti socialiste a besoin à la fois de se renouveler, de s'adapter, d'être à nouveau entendu", a déclaré l'ex-porte-parole du gouvernement sur BFMTV. Le député de la Sarthe, proche de François Hollande dit avoir réfléchi à sa candidature depuis "5 ou 6 mois".

"Ce n'est pas parce qu'il y a des difficultés qu'il faut abandonner le navire, au contraire", a-t-il ajouté. "Il faut essayer de faire en sorte de le redresser, de se donner les moyens de s'adapter à un contexte qui a complètement changé."

Vallaud-Belkacem "out"

Dans une interview accordée au 'Maine Libre', le Sarthois ne cache pas que sa décision découle directement de celle de Najat Vallaud-Belkacem, l'ex-ministre de l'Education nationale, qui a renoncé à briguer le poste... "Najat Vallaud-Belkacem a pris sa décision que je respecte. Nous avons servi ensemble dans les mêmes gouvernements et je salue son engagement car nous aurons besoin d'elle", a-t-il déclaré.

Les autres prétendants éventuels ont jusqu'au 27 janvier pour se faire connaître, avant un vote prévu le 29 mars puis un congrès les 7 et 8 avril...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Qui pour reconstruire le PS ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]