Reconfinement : 45% des salariés en télétravail à temps complet

Reconfinement : 45% des salariés en télétravail à temps complet
Elisabeth Borne, ministre du travail

Boursier.com, publié le mercredi 11 novembre 2020 à 15h18

"L'idée que les employeurs ne joueraient pas le jeu est donc très majoritairement fausse", selon la ministre du Travail Elisabeth Borne...

Les entreprises ont-elle joué le jeu du télétravail pour le nouveau confinement ? Alors que le gouvernement multiplié les appels à avoir recours à l'activité à distance pendant le reconfinement mis en place pour enrayer la deuxième vague de Covid-19, la ministre du Travail a dévoilé au 'Parisien' les résultats d'une vaste enquête menée la semaine dernière sur le télétravail.

Ainsi, "70% des actifs pouvant télétravailler facilement l'ont fait au moins partiellement la semaine dernière et 45 % seulement à temps complet", détaille Elisabeth Borne, citant les résultats d'un sondage Harris Interactive réalisé la semaine dernière pour son ministère.

Dans le détail, ceux qui ont télétravaillé la semaine dernière l'ont fait à raison de 3,7 jours en moyenne, contre 2,7 jours la semaine d'avant. "L'idée que les employeurs ne joueraient pas le jeu est donc très majoritairement fausse", a-t-elle estimé.

Les entreprises ont eu besoin d'un "temps d'organisation"

Selon la ministre, les entreprises ont eu besoin d'un "temps d'organisation" pour "déterminer à quoi correspondent les activités télétravaillables, ce qui peut varier d'un poste de travail à l'autre". "Voilà pourquoi nous avions parlé d'une semaine test. Il fallait aussi qu'il y ait des discussions dans les entreprises pour bien mesurer quelles étaient les tâches éligibles", a-t-elle souligné.

Si les résultats paraissent satisfaisants, Elisabeth Borne estime qu'il y a une marge d'amélioration. "Parmi les salariés interrogés et qui étaient présents à 100% dans leur entreprise la semaine dernière, seuls 15 % disent que c'est faute d'accord de leur employeur pour télétravailler", a-t-elle noté.

"Une marge de progrès" sur certains salariés

"Dans le même temps, 27% des salariés en télétravail estiment que leur employeur leur a demandé de revenir sur le lieu de travail pour des tâches dont ils estiment qu'elles pourraient être faites à distance. On a donc une marge de progrès sur ces salariés", a-t-elle ajouté.

La ministre du Travail a par ailleurs confirmé que tout le monde ne peut pas télétravailler. Selon l'étude commandée par ses services, 39% des actifs en emploi affirment que leur métier actuel ne peut pas être exercé en télétravail, contre 36% qui disent pouvoir télétravailler facilement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.