Reconfinement : 60% des Français ont déjà transgressé les règles

Reconfinement : 60% des Français ont déjà transgressé les règles
Magasins fermés, confinement, reconfinement, covid

Boursier.com, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 12h15

Selon un sondage Ifop pour Consolab, 24% des Français ont utilisé les attestations de déplacement pour d'autres motifs que ceux indiqués...

Les Français se plient-ils aux règles du reconfinement ? Selon un sondage réalisé par l'Ifop pour Consolab et dévoilé ce jeudi, ce nouveau confinement est beaucoup moins respecté que celui de mars. En effet, depuis sa mise en place le 30 octobre dernier, 60% des Français admettent avoir déjà transgressé les règles de circulation au moins une fois...

C'est 27 points de plus que sur les 6 premières semaines du premier confinement, précise cette enquête réalisée en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 2.030 Français âgés de 18 ans et plus (dont un sous-échantillon de 1.094 salariés).

"Au regard des résultats, on observe que les Français risquent d'avoir plus de mal à vivre ce second confinement, notamment en raison d'un risque de saisonnalité, dans la mesure où, on le sait, les dépressions saisonnières se manifestent classiquement en novembre, période où la rarification des relations sociales ou la baisse des températures, augmentent les états anxieux et dépressifs", commente François Kraus, directeur du pôle politique et actualité à l'Ifop.

Des attestations utilisées pour d'autres motifs que ceux indiqués

Pour rappel, l'attestation de déplacement dérogatoire, à présenter impérativement pour les motifs de sortie autorisés durant le confinement, a été rétablie. Mais pour le reconfinement, les écoles, collèges et lycées restent cette fois-ci ouverts et les parents doivent ainsi se munir d'un justificatif de déplacement scolaire...

Les Français, qui se montrent plus transgressifs durant le reconfinement, ont utilisé les attestations de déplacement pour d'autres motifs que ceux indiqués (24%). Certains se sont promenés au-delà de la limite autorisée d'une heure (17%), et d'autres ont aussi vu des membres de leur famille chez les uns ou les autres (23%, soit 8 points de plus qu'au printemps), ou des amis (20%).

Irrespect du télétravail

L'étude souligne également que 9% des personnes interrogées ont enfreint les règles du reconfinement pour "retrouver un partenaire (ou potentiel partenaire) sexuel", soit 3 points de plus que lors du premier confinement. Plus de quatre Français sur dix sont confinés seuls ou sans partenaire affectif ou sexuel, "seule une courte majorité des Français (59%) étant confinée avec une personne avec qui ils sont en couple", note l'enquête.

Dans le cadre du milieu professionnel, près de la moitié des salariés interrogés rapporte que leur entreprise ne respecte pas "scrupuleusement l'obligation de passer en télétravail" : 46 % des salariés affirment que leur hiérarchie ne respecte pas le 100% de télétravail imposé pour l'ensemble des salariés de l'entreprise ou de l'administration...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.