Réduire le nucléaire: un objectif "irrévocable", selon Hulot

Réduire le nucléaire: un objectif "irrévocable", selon Hulot
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, au Palais de l'Elysée à Paris, le 14 mars 2018

AFP, publié le lundi 19 mars 2018 à 12h51

Réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité est un objectif "irrévocable", a affirmé lundi le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot au moment où s'ouvre un débat public sur la trajectoire énergétique de la France.

"L'objectif de la réduction du nucléaire est irrévocable", a déclaré sur France 2 Nicolas Hulot, qui ne souhaite pas voir la consultation publique se réduire "à un débat pour ou contre le nucléaire".

"Tout le monde est d'accord pour réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50%", a-t-il insisté. La date de réalisation de cet objectif "sortira comme une évidence à la fin de cette consultation".

Le gouvernement avait renoncé à atteindre cette proportion de 50%, contre 75% actuellement, en 2025, un objectif prévu dans la loi de transition énergétique de 2015.

Le débat public, qui se tiendra jusqu'au 30 juin, abordera différents thèmes, tels que le positionnement des filières d'énergies renouvelables et la sécurité d'approvisionnement.

Un site internet rassemblera les informations relatives au débat (synthèses, études...) sur la trajectoire énergétique et permettra au public d'y apporter des contributions.

"Ce n'est pas simplement un modèle énergétique, c'est un modèle de société, c'est un modèle économique", a souligné le ministre de la Transition écologique, qui encourage les Français à participer à la démarche.

La consultation publique a lieu dans le cadre de l'élaboration de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour la période 2019-2023, qui doit placer la France sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de long terme.

Parmi ces objectifs figurent la réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990 et une part de 32 % d'énergies renouvelables dans la consommation (40% de la production) en 2030.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Réduire le nucléaire: un objectif "irrévocable", selon Hulot
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 19 03 2018 à 14 03
    En INDE M. HULOT a brillé par son absece ...dans la vente de 6 centrales nucléaires !
    C'était donc le Week end disruptif de l'élève Macron en Inde.
    Il a relevé le défit facebook : faire croire qu'il se déplaçait en Inde pour vendre du panneau photovoltaïque alors que le défit consistait à vendre du nucléaire. L'idée étant d'enfumer les Indiens sans qu'ils ne se rendent compte de rien ( ni que L'EPR en Finlande était un fiasco, ni que le ministre de l'écologie n'était pas Ségolène Royal...)

    Après avoir expliqué ( comme il l'a fait aux aux paysans français) que de toute façon il ne pouvait pas accepter de voir des Indiens ne toucher que deux Euros par jour, il a proposé de leur accorder le chômage.. Forcément c'est un progrès pour l'humanité. S'alignant de la sorte sur l'idée de revenu universel de Dechucberg de la grande entreprise disruptive Face de bouc.

    Les élus exclus sont : Juppé et sa trop grande dépense publique locale ( augmentation de 30% des impôts locaux) , Raffarin et ses raffarinades, Bussereau et son nez de museau servi trop tôt dans le repas, les amis de Riester qui ont rate le digester, et tous les nombreux progrtessistes qui rament à contre courant et se font désormais appelés conservateurs de l'ancien musée.

    la Grande gagnante du défit face bouc en Inde du Disruptif président : Ségolène Royal qui se paye simultanément le röle de première dame de la fête, et en même temps, se paye son ancien Homme apaisé dans les bras de Julie, de paye la tête de Hulot qui doit avoir l'impression de se retrouver dans son cachot et de Darmanin qui lui se confond en calins.

  • avatar
    mamilou7 -

    euh, et tous ces avions en plus dans le ciel, ces yachts dans les ports de plaisance, c'est ça qu'il faudrait restreindre ! et quand il faudra s'occuper des déchets NON RECYCLABLES des batteries de système photovoltaïques, de voitures électriques, on fera comment. Il faudrait prévoir de les envoyer loin, loin, loin dans l'espace.

  • avatar
    geta46 -

    et réduire les agressions sexuelles qu'en penses-tu ? abruti !