Réforme de la SNCF : Edouard Philippe aimerait éviter le bras de fer

Réforme de la SNCF : Edouard Philippe aimerait éviter le bras de fer©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 mars 2018 à 15h00

Cette réforme sera certainement le point le plus explosif de la politique gouvernementale de ce printemps. Il s'agit de la SNCF, et notamment de la décision prise de supprimer le statut de cheminot pour les nouvelles embauches.

Pas de bras de fer, mais la volonté de ne rien lâcher

"Je ne me place jamais dans la logique du bras de fer, ça n'est pas mon style, ce n'est pas ce que je pense, je suis ouvert mais je suis déterminé à faire en sorte que la qualité de services et l'équilibre financier de la SNCF soient améliorés", a déclaré le Premier ministre, Edouard Philippe, sur RMC Info.

Et plus les jours passent, plus les chances de voir un conflit éclater augmentent. Une manifestation des cheminots aura lieu le 22 mars, avant une grève longue durée prévue du 3 avril au 28 juin prochain. Durant cette période, l'intersyndicale de la SNCF a appelé ses agents à ne travailler que deux jours sur cinq dans la semaine.

Les français du côté du gouvernement

Outre la fin du statut de cheminot, cette réforme comportera plusieurs points et notamment l'ouverture à la concurrence ferroviaire conformément aux textes européens. Le Premier ministre a défendu cette réforme sur laquelle le gouvernement ne fléchira pas : "Ce qui intéresse les Français, c'est de savoir s'il y a moins de trains ou plus de trains, c'est de savoir si la qualité de service dans le train est maintenu".

Dans ce combat que va devoir mener le gouvernement avec les syndicats, Edouard Philippe et la ministre des Transports, Elisabeth Borne pourront compter sur un allié de poids, les Français. En effet, d'après un sondage, 65% des personnes interrogées se disent favorables à cette réforme. Il sera donc difficile pour les opposants de rassembler massivement pour protester dans les prochaines semaines.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU