Réforme des retraites : 10ème journée de mobilisation

Réforme des retraites : 10ème journée de mobilisation©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 février 2020 à 10h48

En cette période de vacances scolaires, les syndicats opposés au projet de réforme des retraites espèrent maintenir le niveau de la mobilisation.

La mobilisation se poursuit... Alors que le projet de loi est examiné à l'Assemblée nationale, l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, CFE-CGC et organisations de jeunesse) opposée à la réforme des retraites a appelé à une dixième journée de grève interprofessionnelle et de manifestations en France ce jeudi. Les syndicats espèrent maintenir la mobilisation, malgré la période de vacances scolaires.

Lors de la 9ème journée de mobilisation, qui s'est tenue le 6 février, 121.000 ont défilé dans toute la France, dont 15.000 à Paris, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Le 30 janvier dernier, ils étaient 108.000 dans tout l'Hexagone à avoir répondu à l'appel des syndicats et 13.000 dans la capitale.

Pour rappel, la CGT, qui réclame toujours le retrait pur et simple du projet, a décidé de mettre la pression sur le gouvernement en claquant la porte de la conférence de financement, chargée de ramener à l'équilibre le système de retraite d'ici à 2027. Le syndicat a dénoncé un "compromis impossible" et annoncé qu'il allait "organiser" sa propre conférence avec d'autres organisations syndicales (FO, Solidaires, FSU, CFE-CGC).

41.000 amendements déposés

Sur 'BFMTV', la secrétaire confédérale de la CGT Céline Verzeletti a également dit fixer "un ultimatum au gouvernement" et réclamé "un vrai espace pour discuter, des discussions non contraintes".

À l'Assemblée nationale, l'examen de la réforme des retraites a viré au blocage, alors que les députés, réunis depuis lundi dernier, n'ont pas encore commencé l'examen de l'article 1er, consacré aux "principes généraux" et qui fait l'objet à lui seul de plus de 1.700 amendements. Au total, 41.000 amendements doivent être épluchés. Plus de la moitié a été déposée par l'opposition de gauche et notamment (pour 21.000 d'entre eux) par les Insoumis.

Trafic "normal" à la RATP

Pour cette nouvelle journée de mobilisation, à Paris, les manifestants s'élanceront à 13h30 de Montparnasse en direction de Place d'Italie. Mais si les opposants espèrent remobiliser ce jeudi, cette nouvelle grève devrait peu impacter la circulation des transports en commun.

La RATP prévoit, en effet, un trafic "normal", avec "des perturbations sur le RER B" sur la partie SNCF au nord de la ligne. Côté SNCF, ce sont les TER qui verront leurs lignes perturbées, notamment en Auvergne-Rhône Alpes, en Bourgogne-Franche-Comté, en Centre-Val de Loire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.