Relance : la France doit retrouver son dynamisme et lutter contre le chômage

Relance : la France doit retrouver son dynamisme et lutter contre le chômage©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 juillet 2020 à 09h57

"Je sais parfaitement, j'ai une conscience aiguë, de ce que fin 2021 les Français regarderont : est-ce que la croissance stagne à 3 ou 4%, ou est-ce que la relance a réussi et on est plutôt à 7, 8 ou 9%", déclare Bruno Le Maire.

"La relance, c'est savoir où nous affectons les centaines de milliards d'euros que nous avons décidé de mettre (...) pour soutenir notre économie", a expliqué lundi matin sur BFM TV Bruno Le Maire, désormais en charge de ce portefeuille de la relance.

Le Premier ministre Jean Castex a promis la mobilisation d'un plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans pour redresser l'économie française. Ils s'ajoutent aux 460 milliards déjà mis sur la table par le gouvernement pour soutenir la trésorerie des entreprises (prêt garanti par l'Etat, fonds de solidarité, report de charges, chômage partiel pour éviter des licenciements de masse).

A combien sera la croissance ?

"Je sais parfaitement, j'ai une conscience aiguë, de ce que fin 2021 les Français regarderont : est-ce que la croissance stagne à 3 ou 4%, ou est-ce que la relance a réussi et on est plutôt à 7, 8 ou 9%", a déclaré le ministre de l'Ecnomie et des Finances.

"Le juge de paix est que oui, la France ait retrouvé son dynamisme, et le deuxième juge de paix c'est est-ce que le chômage a amorcé sa décrue, c'est-à-dire, est-ce que notre relance a permis de créer à nouveau des emplois", a-t-il ajouté.

Selon les projections de Bercy, le produit intérieur brut de la France (PIB) devrait se contracter de 11% cette année, avant de rebondir de 8% en 2021. Le gouvernement table sur une envolée de 800.000 chômeurs cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.