Remboursement des vols annulés : l'Europe lance une enquête sur les pratiques des compagnies aériennes

Remboursement des vols annulés : l'Europe lance une enquête sur les pratiques des compagnies aériennes©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 05h28

La Commission européenne a annoncé le lancement d'une enquête sur les pratiques des compagnies qui proposent des avoirs à leurs clients en cas de vols annulés pour cause de Covid-19.

La Commission européenne a annoncé le lancement d'une enquête sur les pratiques des compagnies qui proposent des avoirs à leurs clients en cas de vols annulés pour cause de Covid-19.

Bruxelles met la pression sur les compagnies aériennes... Alors que de nombreux passagers attendent toujours le remboursement de leurs vols annulés pour cause de Covid-19, la Commission européenne a annoncé le lancement d'une enquête préliminaire sur les pratiques des compagnies qui proposent des avoirs à leurs clients.

"L'objectif de cette enquête est de recueillir des informations supplémentaires auprès des compagnies aériennes opérant dans l'Union européenne sur la manière dont elles informent les consommateurs sur leurs droits des passagers et traitent les demandes de remboursement", a-t-elle indiqué.

Le lancement de cette enquête fait suite à "une alerte" du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), fédération d'associations européennes dont fait partie l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, alors que "les restrictions de voyage appliquées par les pays lors de la pandémie de coronavirus ont conduit à des annulations massives de vols", rappelle l'institution...

57 compagnies mises en demeure

Pour rappel, le règlement européen sur les droits des passagers aériens impose aux compagnies de rembourser les billets dans un délai de "7 jours"... Or, de nombreuses compagnies aériennes et professionnels du tourisme, qui se sont retrouvés dans une situation financière très difficile en raison de l'épidémie de Covid-19 et ses retombées, ont imposé desavoirs en lieu et place du remboursement immédiat, même si les clients n'en veulent pas...

Depuis le début de la crise sanitaire, 'l'UFC-Que Choisir' pointe du doigt les manquements des compagnies sur le remboursement des clients qui ont vu leur vol annulé en raison du coronavirus, multipliant les actions pour tenter de leur faire obtenir gain de cause.

En avril dernier, pas moins de 57 compagnies ont été mises en demeure pour non-respect du droit de remboursement pour vols annulés. Puis en mai, l'association de consommateurs avait assigné devant le Tribunal de Paris 20 d'entre elles, dont Air France, KLM ou encore Lufthansa.

L'Iata demande "l'aide des passagers"

L'été dernier, les associations de consommateurs avaient également contesté une ordonnance autorisant les tour-opérateurs à proposer un avoir plutôt qu'un remboursement aux clients dont le séjour a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19.

De son côté, le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (Iata) Alexandre de Juniac avait demandé "à genoux" l'aide des passagers, appelant à ne pas exiger de remboursement et donc d'accepter les avoirs...

"Pourquoi on a demandé ça ? Pas par plaisir", avait-il affirmé en juillet dernier sur 'BFM Business', avant d'ajouter : "Notre activité c'est plutôt de chouchouter les passagers et pas de leur poser des difficultés et problèmes, notamment des problèmes financiers".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.