Remontées mécaniques : feu vert de la CE pour la mise en place du dispositif exceptionnel de soutien aux exploitants

Remontées mécaniques : feu vert de la CE pour la mise en place du dispositif exceptionnel de soutien aux exploitants©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 25 mars 2021 à 12h58

Le dispositif est ouvert aux exploitants publics et privés des remontées mécaniques créés avant le 1er novembre 2020 qui ont fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public...

Le dispositif est ouvert aux exploitants publics et privés des remontées mécaniques créés avant le 1er novembre 2020 qui ont fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public...

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat chargé du tourisme et Joël Giraud, Secrétaire d'Etat chargé de la Ruralité annoncent qu'après l'accord de la Commission européenne, le dispositif de soutien des exploitants des remontées mécaniques sera opérationnel à partir du vendredi 26 mars.

Ce dispositif exceptionnel de soutien a été annoncé en décembre dernier, après la décision de fermeture des remontées mécaniques pour faire face à la crise sanitaire. Le dispositif vise à couvrir les charges fixes à hauteur de 49% du chiffre d'affaires annuel, en incluant les missions de sécurisation des domaines skiables.

Le chiffre d'affaires annuel de référence est égal à la moyenne des chiffres d'affaires réalisés au titre des exercices clos en 2017, 2018 et 2019 pour l'activité de remontées mécaniques.

Mode d'emploi

Le dispositif est ouvert aux exploitants publics et privés des remontées mécaniques créés avant le 1er novembre 2020 qui ont fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public...

Si la demande d'aide est formulée avant le 30 avril 2021, l'indemnisation s'effectuera en deux fois : un premier versement pour la période de décembre 2020 à février 2021 et un second versement à compter du mois de mai 2021, qui sera calculé en fonction de la durée de la période de fermeture entre le 1er mars et le 31 avril 2021. Si la demande d'aide est formulée après le 30 avril 2021, l'indemnisation s'effectuera en une seule fois...

Les entreprises pourront déposer leur demande sur le site : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/aide-exploitants-remontees-mecaniques

Une note très salée

La fermeture des remontées mécaniques depuis un an a entraîné un effondrement de l'activité du secteur. Alors que la saison hivernale touche à son terme, l'Union sport & cycle (USC) a dévoilé dernièrement les résultats de son enquête, évoquant de lourdes difficultés...

Depuis décembre 2020, la perte d'activité pour l'ensemble des magasins de location et vente d'équipements de sports d'hiver s'élève à 73%. "Une catastrophe pour ces entreprises saisonnières - l'hiver représentant 85% de leur activité annuelle", a expliqué le syndicat du secteur...

Problèmes de trésorerie

Aujourd'hui, un tiers de ces entreprises sont à cours de trésorerie : 31% d'entre elles ont consommé plus de la moitié de leurs fonds propres et 28% ont utilisé plus de la moitié de leur prêt garanti par l'Etat.

"Malgré des revendications portées régulièrement auprès des pouvoirs publics, les aides de l'Etat perçues à ce jour (fonds de solidarité) ne couvrent que 6% du chiffre d'affaires annuel de ces entreprises", regrette l'USC.

Victimes collatérales

"Les fabricants de skis sont les victimes collatérales de cette crise : la fermeture des remontées mécaniques a lourdement aggravé la situation des carnets de commandes de leurs clients commerçants, les faisant chuter aux environs de 32%", ajoute l'USC.

Les prévisions pour 2021 sont des plus moroses pour les fabricants, dont 70% de l'activité annuelle se concentre sur le quatrième trimestre de l'année, en préparation de la saison d'hiver. "Les commandes d'équipement de ski devraient donc s'effondrer de 70% en 2021 alors que les aides d'Etat restent à ce jour totalement inadaptées... Soit leur montant est dérisoire (10.000 euros en novembre et décembre 2020) soit elles ne prennent pas en compte uniquement la perte liée à l'activité 'sport d'hiver France" des entreprises", dénonçait le syndicat...

Un guide pratique sur le fonctionnement du dispositif de soutien aux exploitants de remontées mécaniques, élaboré par la Direction générale des Entreprises, est accessible via le lien suivant https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/secteurs-d-activite/tourisme/guide-dispositif-remontees-mecaniques.pdf

Vos réactions doivent respecter nos CGU.