Renoncer à la viande pourrait sauver des vies

Renoncer à la viande pourrait sauver des vies©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 janvier 2019 à 16h54

Selon un rapport du Forum économique mondial dévoilé par Bloomberg, 5% des décès pourraient être évités.

La consommation mondiale de viande est en hausse, sans aucun signe de ralentissement, selon un rapport du Forum économique mondial (WEF). Un constat inquiétant pour l'organisme qui estime que si les gens consommaient moins de boeuf notamment, certains décès pourraient être évités.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre et faire baisser de 5% le nombre de décès liés à la nourriture, voilà ce qui pourrait arriver si la population mondiale se décidait à se nourrir autrement qu'avec de la viande. La fondation qui a dévoilé ce rapport est particulièrement inquiète.

Trouver de nouvelles ressources pour le futur

Ce document indique également qu'il n'y aura plus d'alternative dans le futur. "Il sera impossible de satisfaire durablement la demande mondiale en viande", a déclaré Dominic Waufhray, directeur général de WEF, dans un communiqué.

Pourtant en 2050, la population mondiale devrait atteindre les 10 milliards de personnes. Il n'y aura donc d'autre solution que de trouver des protéines alternatives grâce à l'innovation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.