Réouverture des discothèques : 4.400 volontaires pour une soirée-test samedi !

Réouverture des discothèques : 4.400 volontaires pour une soirée-test samedi !
Discothèques, boîtes de nuit

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 24 juin 2021 à 07h54

Ce week-end, une expérimentation aura lieu dans deux salles de concert et discothèques parisiennes avec plus de 2.000 personnes vaccinées et sans masque...

Ce week-end, une expérimentation aura lieu dans deux salles de concert et discothèques parisiennes avec plus de 2.000 personnes vaccinées et sans masque...

Après 15 mois de fermeture totale en raison de l'épidémie de Covid-19, les clubs et discothèques entrevoient enfin le bout du tunnel... Il y a quelques jours, les représentants du monde de la nuit ont été reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron, et ils ont enfin obtenu une date pour la réouverture de leurs établissements : le 9 juillet.

Mais avant cela, deux salles de concert et discothèques parisiennes vont devoir se soumettre, samedi soir, à un test grandeur nature afin de s'assurer que le protocole sanitaire contre le Covid-19 est efficace dans dans ces lieux clos, souvent peu aérés et où il est difficile de maintenir véritablement la distanciation sociale...

"Ce projet vise à évaluer le risque de transmission du SARS-CoV-2 chez des personnes vaccinées participant à une soirée clubbing à jauge pleine, sans masque et en lieu clos", explique l'agence sanitaire ANRS/Maladies infectieuses émergentes, qui pilote le projet coordonné par des chercheurs de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris).

Cabaret sauvage et Machine du Moulin Rouge

Cette étude scientifique se tiendra ainsi samedi soir de 23h à 6h du matin, au Cabaret sauvage (XIXe arrondissement) et à la Machine du Moulin Rouge (XVIIIe), avec la participation des artistes Laurent Garnier, Etienne De Crécy, Pedro Winter, Kiddy Smile, Chloé, Bambounou, Mad Rey, Roni et Rag.

L'objectif est d'évaluer "l'absence ou non d'augmentation du risque d'infection par le SARS-CoV-2 lors de la soirée test", souligne l'agence sanitaire... "Le projet vise à proposer des mesures de réduction du risque d'infection adaptées et moins contraignantes qu'une fermeture totale des discothèques", ajoute le Dr Jérémy Zeggagh, investigateur coordinateur de ce projet et médecin spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à l'Hôpital Saint-Louis AP-HP.

4.400 volontaires âgés de 18 à 49 ans

Au total, le projet "doit recruter en tout 4.400 volontaires âgés de 18 à 49 ans, sans comorbidités et vivant en Île-de-France. Ils seront répartis en deux groupes : 2.200 d'entre eux assisteront à la soirée et 2.200 n'y participeront pas", détaille l'agence sanitaire.

"Tous les volontaires devront certifier avoir reçu un schéma complet de vaccination et réaliser un premier auto-prélèvement salivaire dans un des lieux de l'opération dans les trois jours avant la soirée (le résultat n'étant pas requis pour l'entrée) et un second sept jours après l'événement", ajoute-t-elle...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.