Réouverture des terrasses : Anne Hidalgo fait confiance aux restaurateurs

Réouverture des terrasses : Anne Hidalgo fait confiance aux restaurateurs
terrasse, café, restaurant, restauration

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 05h43

Les associations de riverains et plusieurs maires d'arrondissements parisiens s'inquiètent du bruit et des conflits qui vont être créés par ces installations éphémères.

Les associations de riverains et plusieurs maires d'arrondissements parisiens s'inquiètent du bruit et des conflits qui vont être créés par ces installations éphémères.

Les bars et restaurants peuvent de nouveau accueillir leurs clients depuis mercredi, mais seulement à l'extérieur... Tous n'étant pas équipés, de nombreuses terrasses éphémères ont poussé ces dernières heures devant leurs établissements et pour les autres, la jauge étant limitée à 50% de leur capacité d'accueil, ils ont souvent agrandi cet espace. Au total, 9.800 terrasses ont été créées à Paris, où certains riverains s'inquiètent des problèmes de bruit et autres nuisances.

"J'ai voulu partir cette année comme l'année dernière de ce principe de confiance... On verra, on contrôlera", s'est défendue la maire de Paris Anne Hidalgo, sur Europe 1. "Il faut faire confiance aux entrepreneurs, ce sont des restaurateurs, des patrons de café, qui ont quand même énormément souffert. La population aussi a énormément souffert. Et ceux qui ne respectent pas les règles seront sanctionnés", a argumenté l'édile...

Grogne chez les riverains

Mais pas de quoi calmer les associations de riverains, suivies par plusieurs maires d'arrondissements, à l'image de Rachida Dati dans le 7ème : "Encore une fois, les Parisiens vont subir le chaos dans leurs rues. Les terrasses, ainsi faites, vont créer troubles, nuisances et contentieux", dénonce-t-elle dans le journal 'Le Parisien'.

Selon elle, la charte mise en place par la ville et proposée aux cafetiers et restaurateurs "n'a pas de valeur contraignante et d'ailleurs, lors du premier déconfinement, malgré la charte il y a eu beaucoup de conflits et beaucoup de contentieux".

"C'est totalement faux !... Je pense qu'on peut être dans une opposition plus responsable. La politique, ce n'est pas qu'attaquer les adversaires, c'est faire des choses pour que les gens vivent mieux", a répondu Anne Hidalgo. "Depuis plusieurs jours, nos équipes passent voir les restaurateurs pour leur rappeler de respecter et de faire respecter les gestes barrière", a-t-elle souligné.

Un décret pour les nouvelles règles

Les règles de réouverture ont été précisées mercredi dans un décret paru au Journal officiel... En plus de la jauge réduite, les terrasses ne peuvent rouvrir que si "les personnes accueillies ont une place assise", avec six personnes maximum à table, celle-ci ne pouvant "regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.