Restauration : bond de 25% des livraisons avec les restrictions

Restauration : bond de 25% des livraisons avec les restrictions©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 février 2021 à 15h26

La fréquentation des restaurants a plongé de 35% l'an dernier, à cause des mesures de restrictions liées à l'épidémie.

La crise sanitaire a profondément secoué le secteur de la restauration... Après un effondrement du marché de 71% en visites pendant le premier confinement (avril-mai), la période de réouverture des établissements n'a pas permis de renouer avec le niveau d'avant la crise. "Impacté par des restrictions de plus en plus sévères (réduction du nombre de tables, couvre-feux, etc.), un tourisme en perte de vitesse et un climat sanitaire tendu, le marché affiche un recul des visites de 28 % entre juin et octobre 2020", selon le bilan dressé par NPD Group.

Le marché de la RHD (restauration hors domicile) a enregistré un chiffre d'affaires annuel de 35,6 milliards d'euros en 2020, ce qui matérialise un plongeon de 38% du marché en valeur et une perte de fréquentation de 35%, par comparaison avec l'exercice 2019, selon le spécialiste des études de marché.

Succès des commandes et du "drive"

Profitant de cette crise, les commandes livrées et en vente à emporter ("drive") ont bondi (+25 % en dépenses et en visites). "L'essor du drive est principalement porté par les chaînes de fast-food qui se partagent les deux tiers du marché. Une aubaine pour les grandes enseignes qui ont particulièrement misé sur ce mode de commande, en parfaite adéquation avec les enjeux de 2020 : sécurité sanitaire (pas de file d'attente, pas de contact), menus optimisés pour la vente à emporter et prise de commandes tout au long de la journée (idéal pour les temps de pauses morcelés par le télétravail)", décrypte NPD Group.

La livraison s'est particulièrement développée à l'heure du déjeuner, remplaçant les restaurants d'entreprise. Pendant le deuxième confinement, le déjeuner livré a augmenté de 10 points pour atteindre 31% des commandes livrées - contre 20% en novembre et décembre 2019. Les seniors se sont notamment pris au jeu et leur part a doublé lors du dernier confinement, atteignant 16% (contre 8% en 2019).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.