Retards de livraison des vaccins : l'UE entame une action en justice contre AstraZeneca

Retards de livraison des vaccins : l'UE entame une action en justice contre AstraZeneca
Vaccin Astrazeneca, dose

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 26 avril 2021 à 15h26

"Certains termes du contrat n'ont pas été respectés et l'entreprise n'a pas été en mesure de trouver une stratégie fiable pour assurer la livraison des doses en temps voulu", a estimé un porte-parole de la Commission européenne.

"Certains termes du contrat n'ont pas été respectés et l'entreprise n'a pas été en mesure de trouver une stratégie fiable pour assurer la livraison des doses en temps voulu", a estimé un porte-parole de la Commission européenne.

Les rumeurs bruissaient déjà depuis plusieurs jours... Alors qu'AstraZeneca est accusé de ne pas avoir respecté son contrat pour la livraison des doses de vaccins anti-Covid-19, une action en justice contre le groupe pharmaceutique anglo-suédois a été lancée par la Commission européenne (CE), qui estime également que le laboratoire ne disposait pas d'un plan suffisamment fiable pour garantir des livraisons dans les temps.

"La Commission a lancé vendredi dernier une action en justice contre AstraZeneca", a ainsi indiqué un porte-parole de la CE lors d'une conférence de presse ce lundi, en précisant que l'ensemble des 27 soutenaient cette initiative.

"Certains termes du contrat n'ont pas été respectés et l'entreprise n'a pas été en mesure de trouver une stratégie fiable pour assurer la livraison des doses en temps voulu", a estimé le porte-parole de la Commission, avant d'ajouter : "nous voulons nous assurer que la livraison des doses est rapide et en quantité suffisante, comme les citoyens européens sont en droit de l'attendre et comme cela a été promis dans le cadre du contrat".

Mise en demeure

D'après les termes de ce contrat, AstraZeneca s'était engagé à "faire raisonnablement de son mieux" pour livrer à l'Union européenne 180 millions de doses de son vaccin, développé avec l'université d'Oxford et rebaptisé Vaxzevria, au cours du deuxième trimestre 2021. Les livraisons étaient supposées atteindre un total de 300 millions de doses sur l'ensemble du premier semestre.

Or, dans un communiqué publié mi-mars, le groupe pharmaceutique a annoncé qu'il ne pourrait fournir que 100 millions de doses, en raison de problèmes de production et de restrictions aux exportations. La semaine suivante, l'exécutif européen lui a adressé une lettre de mise en demeure pour tenter de régler ce différend.

AstraZeneca affirme avoir respecté l'accord conclu

Réagissant à cette annonce, le laboratoire anglo-suédois a fait part de ses regrets et précisé dans un communiqué qu'il se défendrait fermement devant les tribunaux, puisqu'il dit avoir pleinement respecté l'accord conclu avec la Commission européenne.

AstraZeneca a annoncé ce lundi être sur le point de livrer près de 50 millions de doses aux pays européens d'ici à la fin du mois, conformément à ses prévisions. Le groupe pharmaceutique précise qu'il a fait des progrès pour résoudre les problèmes techniques auxquels il était confronté, ce qui se traduit par une amélioration de sa production.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.