Retraites : près de 6 Français sur 10 soutiennent la grève du 5 décembre

Retraites : près de 6 Français sur 10 soutiennent la grève du 5 décembre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 15 novembre 2019 à 14h28

A trois semaines de l'appel à la grève reconductible lancé par les syndicats opposés à la réforme des retraites, une majorité de Français disent soutenir le mouvement qui s'annonce très suivi.

La défiance des Français envers la réforme des retraites continue de progresser... Selon le dernier baromètre réalisé par BVA pour 'La Tribune', 'Orange' et 'RTL', 57% des sondés disent approuver la grève du 5 décembre prochain pour protester contre le projet du gouvernement qui vise à créer un système universel de retraites par points.

"L'approbation du mouvement est quasiment majoritaire dans toutes les catégories de la population à l'exception des retraités (42% seulement), qui ne seront pas impactés par la réforme, des cadres (45% toutefois) et des plus diplômés (42%)", précise l'institut.

Ces résultats sont à rapprocher avec ceux du dernier sondage d'Elabe, qui estimait que 37% des Français étaient prêts à se mobiliser dans les semaines à venir contre la réforme.

Un mouvement qui va durer, selon les Français

Pour autant, les Français se montrent pessimistes quant à la décision du gouvernement. Deux tiers des personnes sondées (67%) pensent que l'exécutif "va malgré tout maintenir la réforme des retraites, soit en l'état (34%) soit en la modifiant (33%)". L'étude indique également que 27% d'entre eux pensent qu'elle sera repoussée la réforme à plus tard.

Cette journée d'action interprofessionnelle s'annonce par ailleurs très suivie. En début de semaine, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez avait indiqué à 'Sud Radio' que le mouvement de grève dans les transports le 5 décembre "va être très fort", sans préciser toutefois s'il sera reconduit jusqu'à Noël.

Rencontre avec les partenaires sociaux avant le 5 décembre

Mais pour 7 Français sur 10, il ne fait aucun doute que le mouvement va se poursuivre au-delà du 5 décembre et s'inscrira dans la durée, "ce qui ne semble pas entamer leur soutien pour l'heure mais pourrait changer si le mouvement durait vraiment", selon l'étude BVA.

D'après les informations du 'Parisien', le Premier ministre Edouard Philippe doit recevoir, avant le 5 décembre, les syndicats pour évoquer la réforme sur les retraites, et ainsi tenter d'atténuer les tensions sociales. "Il est question qu'il y ait un dernier moment de discussions avec les syndicats avant la fin du mois", a confirmé Matignon au quotidien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.