Retraites : un retour à l'équilibre plus tôt que prévu ?

Retraites : un retour à l'équilibre plus tôt que prévu ?
retraite seniors

Boursier.com, publié le lundi 20 novembre 2017 à 14h50

Le Conseil d'orientation des retraites (COR) est légèrement plus optimiste sur le financement des retraites et envisage désormais un retour à l'équilibre en 2037 et non plus en 2040 dans le meilleur des scénarios, selon un rapport que s'est procuré l'agence Reuters.

Le conseil a actualisé les résultats de son rapport de juin dernier sur les projections à l'horizon 2070 du solde financier du système des retraites pour tenir compte des données économiques les plus récentes.

Le COR se base sur quatre scénarios de croissance des revenus d'activité: 1%, 1,3%, 1,5% et 1,8%. "Le système de retraite reviendrait à l'équilibre en 2037 dans le scénario 1,8% puis dégagerait des excédents jusqu'à la fin de la période de projection", précise le conseil.

Plusieurs scénarios

Dans le scénario 1,5%, "le besoin de financement augmenterait en début de période et l'équilibre serait atteint au milieu des années 2040".

A l'inverse, "le système de retraite resterait durablement en besoin de financement en cas de croissance des revenus d'activité inférieure à 1,5% par an à long terme".

Le conseil explique que les dépenses de retraites en part du PIB sont légèrement moins élevées que dans les projections de juin 2017 en raison principalement "de la révision à la hausse du PIB à court terme".

Part des salaires

La part des ressources du système des retraites dans le PIB est, elle, légèrement plus élevée en raison de "la révision à la hausse de la part des salaires dans la valeur ajoutée" et d'une "évolution plus rapide de la masse salariale dans la fonction publique".

"Conséquence des écarts d'évolution des dépenses et ressources, le solde financier du système de retraite en part du PIB est légèrement amélioré par rapport aux projections de juin 2017, surtout en début de période", ajoute le rapport.

Le COR précise toutefois que "le système de retraite resterait en besoin de financement à cet horizon".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.