Revenus : Faites-vous partie des 8% de Français les plus riches ?

Revenus : Faites-vous partie des 8% de Français les plus riches ?
pièce un centime euro

Boursier.com, publié le mercredi 10 juin 2020 à 07h55

A partir de quel revenu peut-on être considéré comme riche en France ? L'Observatoire des inégalités propose, dans un rapport publié mardi soir, de définir un "seuil de richesse" qui équivaudrait au double du revenu médian.

En France, la pauvreté fait régulièrement l'objet d'études statistiques, tandis que la richesse, bien que très souvent débattue et objet de polémiques, manque de repères et d'études statistiques. L'Observatoire des inégalités, un organisme indépendant fondé en 2003, a publié mardi le premier "rapport sur les riches en France", dans lequel il tente d'esquisser un portrait des classes aisées françaises.

La première tâche étant de définir un "seuil de richesse", l'Observatoire propose de retenir le critère d'un revenu équivalent au double du revenu médian par unité de consommation (UC). Un raisonnement mené par analogie avec le seuil de pauvreté, mesuré par un revenu inférieur à la moitié du niveau de vie médian...

5,1 millions de riches en France, soit 8,2% de la population

Le revenu médian étant en France de 1.735 euros (chiffres 2017), une personne seule serait riche à partir d'un revenu de 3.470 euros par mois. Dans un foyer, le premier adulte comptant pour 1 UC ; tout adulte supplémentaire ou enfant de plus de 14 ans compte pour 0,5 UC ; les personnes de moins de 14 ans, pour 0,3 UC. Ces montants s'entendent après impôts et prestations sociales.

Ainsi, un couple (1,5 UC) sera riche à partir de 5.205 euros par mois de revenus, un couple avec deux enfants de moins de 14 ans (soit 2,1 UC) le sera au-delà de 7.287 euros.

Selon ces critères, environ 5,1 millions de personnes vivent au-dessus du seuil de richesse en France, ce qui représente 8,2% de la population. En France, les riches sont donc aussi nombreux que les pauvres, qui représentent 8% de la population (avec un revenu inférieur à 867 euros par UC), une "coïncidence étonnante", relève l'Observatoire des inégalités.

Des inégalités importantes parmi les riches

Ce revenu de 3.470 euros par UC n'est "qu'un seuil d'entrée dans le club des privilégiés: au-delà, les chiffres s'envolent", soulignent les auteurs du rapport. Si les personnes situées entre les 10% et le 1% les plus riches ont un niveau de vie équivalent à 5.000 euros par mois, les 1% les plus riches perçoivent 15.000 euros en moyenne.

Quant aux ultra-riches habitués des classements des magazines, leurs revenus dépassent un million d'euros par mois pour une poignée de "grands patrons" et de stars du football. Hormis la Suisse, la France est le pays où le 1% le plus aisé a le niveau de vie le plus élevé...

Le patrimoine, autre source d'inégalités

Toutefois, la richesse se mesure aussi à l'aune du patrimoine. Ainsi, les auteurs du rapport, Anne Brunner et Louis Maurin, proposent pour cela un seuil correspondant à trois fois le patrimoine brut médian par ménage (dettes non déduites) : vue sous cet angle, la France compte 4,6 millions de ménages riches, détenant un patrimoine brut supérieur à 490.000 euros.

Du côté des "hauts patrimoines", tels que définis par l'Insee, 2,9 millions de ménages (soit sans doute environ 6 millions de personnes) possèdent au moins 607.700 euros de biens, tandis que plus haut dans la hiérarchie des patrimoines, la France compte 1,2 million de millionnaires (4% des ménages).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.