Robert Ménard crée la polémique avec sa campagne pour le TGV à Béziers

Robert Ménard crée la polémique avec sa campagne pour le TGV à Béziers

menard

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 décembre 2017 à 15h23

"Notre nouvelle campagne d'affichage débute aujourd'hui !", se réjouit sur le réseau Twitter Robert Ménard, le marie de Béziers (Hérault), qui a souhaité communiquer sur le déploiement du TGV en Occitanie. L'homme politique, élu avec le soutien du Front national en 2014 et habitué des polémiques, a une nouvelle fois lâché une bombe, avec des affiches qui ont déclenché une cascade de critiques.

Pour promouvoir le passage du TGV à Béziers, la commune a choisi de réaliser une affiche sur laquelle on peut voir une jeune femme pieds et poings liés sur des rails, alors que s'approche une locomotive, dans la tradition des illustrations de western. "Avec le TGV, elle aurait moins souffert", peut-on lire à côté de cette image. Parmi les autres idées des communicants qui travaillent avec Robert Ménard : illustrer l'absence du TGV par un squelette qui attend le train ou une femme jambes écartées qui accouche d'un TGV...

#Béziers #TGV #occitanie #lgvoccitanieoui Notre nouvelle campagne d'affichage débute aujourd'hui ! pic.twitter.com/SW9M7LUBBi - Robert Ménard (@RobertMenardFR)

Une campagne qui n'a pas tardé à susciter des réactions indignées sur les réseaux sociaux. Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité des femmes, la juge "odieuse, de surcroît venant d'un élu de la République. J'ai saisi ce matin le Préfet afin que tous les recours possibles soient étudiés et activés. Merci pour vos signalements", écrit-elle sur Twitter.

"Monsieur Robert Ménard, votre nouvelle campagne est une honte ! La recherche du buzz à tout prix vous fait tomber dans l'outrance la plus abjecte. Elle ne peut que desservir le combat que l'ensemble des élus de la Région Occitanie mène pour les LGV. Retirez cette communication !", s'indigne de son côté Carole Delga (PS), la présidente du conseil régional.

M. @RobertMenardFR, ! La recherche du buzz à tout prix vous fait tomber dans l'outrance la plus abjecte. Elle ne peut que desservir le combat que l'ensemble des élus de la Région @Occitanie mène pour les #LGV. Retirez ! - Carole Delga (@CaroleDelga)

"On peut aussi parler du fond : on attend le TGV depuis 30 ans à Béziers", a répondu Robert Ménard, lui aussi dans un tweet, ajoutant, toujours sur le site de micro-blogging, que "les réactions outrées et paranoïaques à notre affiche en disent long sur l'ordre moral qui plombe le pays".

 
2 commentaires - Robert Ménard crée la polémique avec sa campagne pour le TGV à Béziers
  • avatar
    affeduter -

    En TGV ou en calèche,à t on vraiment envie d'aller à Béziers.? La est la question.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 11 12 2017 à 15 33

    Moi je pense qu'il applique la philosophie développée et si puissante d'après ce qu'en dit son concepteur : il applique la technique de la disruptivité qui consiste en fait et de façon très simple à dire : tous ce qui vient des anciens il ne faut plus le faire, nous on est jeune et donc on refait le monde. C'est plus simple de dire disruptif et ça fait nettement plus intelligent . et donc M. Ménard et dans la droite ligne de M. Macron pour cette nouvelle communication.

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    "Pipi, prout, caca": Entre trois et cinq ans, normalement mais bon à priori pour certains ca va au delà !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]