Roche va racheter l'américain Ignyta pour 1,7 milliard USD

Roche va racheter l'américain Ignyta pour 1,7 milliard USD

Le groupe Roche va proposer aux actionnaires de l'américain Ignyta 27 dollars par action

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 12h52

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé vendredi qu'il allait racheter l'américain Ignyta, déboursant 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) pour étoffer ses activités en oncologie. 

Le groupe suisse va proposer aux actionnaires de cette société cotée au Nasdaq 27 dollars par action, ce qui représente une prime de 74% par rapport à son cours de clôture de la veille, a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'accord a été approuvé à l'unanimité par le conseil d'administration d'Ignyta, a précisé Roche.

Basée à San Diego (en Californie), cette société de biotechnologie créée en 2011 est spécialisée dans le traitement des cancers présentant de rares mutations génétiques.

Son traitement en cours de développement, l'entrectinib, vise des tumeurs présentant un réarrangement du gène, notamment pour une forme de cancer de poumon non à petites cellules.

"Le cancer est une maladie complexe et de nombreux patients souffrent de mutations qui sont difficiles à détecter et à traiter", a déclaré Daniel O'Day, le directeur des activités de pharmacie de Roche, cité dans le communiqué. Avec cette opération, Roche, le numéro un mondial de l'oncologie, va étoffer encore davantage son portefeuille de produits.

Roche entend lancer rapidement cette offre, qui se fera en numéraire, espérant boucler la transaction dans le courant du premier semestre.

A 11H25 GMT, Roche se repliait de 0,24% à 246,20 francs suisses alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la Bourse suisse, cédait 0,15%.

Le rachat de cette société s'inscrit bien dans la stratégie de Roche, qui s'intéresse de près aux cancers présentant des mutations génétiques avec des produits de médecine de précision, également appelée médecine personnalisée, a réagi Stefan Schneider, analyste chez Vontobel, prenant en exemple Alecensa, un des nouveaux traitements du groupe suisse pour une forme de cancer de poumon.

"Entrectinib compléterait bien ces efforts", a jugé l'analyste dans un commentaire boursier.

Ignyta restera basée à San Diego pour poursuivre ses recherches sur ce composé actuellement en phase II, qui correspond au stade intermédiaire des essais cliniques.  

Administré par voie orale, entrectinib est un inhibiteur de la tyrosine-kinase agissant sur le système nerveux central pour cibler certains types de tumeurs.

 
0 commentaire - Roche va racheter l'américain Ignyta pour 1,7 milliard USD
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]