Ryanair mise sur la nouvelle compagnie autrichienne low-cost de Niki Lauda

Ryanair mise sur la nouvelle compagnie autrichienne low-cost de Niki Lauda©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 mars 2018 à 10h22

Un nouvel acteur dans le ciel européen à bas coûts. Niki Airline est en effet de retour avec un allié de choix. Niki Lauda, l'ancien champion du monde de Formule 1, qui avait fondé Niki Airline en 2003, vient de reprendre la plupart des actifs de l'ancienne filiale d'Air Berlin via sa nouvelle compagnie LaudaMotion. Basé à Vienne, le transporteur desservira à partir du printemps les destinations du pourtour méditerranéen les plus prisées pendant la saison estivale telles que Palma de Majorque, Ibiza, Malaga, Santorin, Kalamata... Des lignes opérées au départ de Vienne mais également de la Suisse et d'Allemagne.

Ryanair prendra jusqu'à 75% de LaudaMotion

Pour assurer son développement, LaudaMotion a conclu un accord avec Ryanair qui verra la première compagnie européenne à bas-coûts prendre jusqu'à 75% de son capital (sous réserve des approbations réglementaires) en échange d'un soutien financier et managérial. Ryanair fournira également dès le second semestre 2018 6 avions (avec leur équipage) à LaudaMotion. Les deux acteurs visent la rentabilité d'ici 3 ans grâce à l'utilisation une flotte d'au moins 30 appareils. A noter que LaudaMotion volera avec des avions Airbus alors que Ryanair utilise une flotte 100% Boeing.

Un investissement limité pour Ryanair

Ryanair précise que cette prise de participation de 75% lui coûtera moins de 50 ME même si le groupe irlandais soutiendra le développement de la compagnie autrichienne à hauteur de 50 ME lors de la première année. "LaudaMotion bénéficiera de ce partenariat entre Niki Lauda et Ryanair. Avec l'accès à la flotte et aux ressources financières de Ryanair, LaudaMotion va maintenant croître plus rapidement alors qu'elle cherche à être compétitive sur un marché dominé par les tarifs aériens élevés de Lufthansa et ses filiales suisses et autrichiennes", affirme Michael O'Leary, le patron de Ryanair.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU