Ryanair : près de 400 vols annulés avec la grève

Ryanair : près de 400 vols annulés avec la grève©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 10 août 2018 à 13h53

Quelque 55.000 passagers concernés, dont 42.000 en Allemagne, et 400 vols annulés... Ryanair fait face ce vendredi à la plus grande grève de son histoire, les pilotes basés dans cinq pays européens ayant décidé de cesser le travail, contraignant la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts à annuler des centaines de vols au plus fort de la saison estivale.

Au plus fort de la saison estivale, la compagnie aérienne à bas coûts doit faire face à la détermination des pilotes en grève, qui ont annoncé être prêts à mener "une très longue bataille". Présente sur 86 bases dans 37 pays, Ryanair avait évité des grèves généralisées en décembre dernier, avant les fêtes de fin d'année, en reconnaissant pour la première fois les syndicats mais sa lenteur à négocier avec eux des accords collectifs fait de nouveau monter la colère parmi le personnel et notamment les pilotes.

Le mouvement en Allemagne pèse

Ryanair avait déjà annoncé l'annulation de 146 vols vendredi en prévision des appels à la grève en Irlande, Suède et Belgique. Les 250 annulations supplémentaires dues à la grève en Allemagne porteront le total des vols annulés à un peu moins de 400, soit 17% des plus de 2.400 vols qu'elle aurait dû assurer vendredi à travers l'Europe.

Le syndicat des pilotes néerlandais VNV a annoncé à son tour, mercredi soir, qu'il appelait à une grève de 24 heures à compter de vendredi chez Ryanair. Le débrayage des pilotes allemands a commencé ce vendredi et touchera tous les vols en partance de l'Allemagne. Ryanair a tenté jusqu'à la dernière minute d'empêcher ses pilotes basés aux Pays-Bas de se joindre au conflit social européen, mais une juridiction néerlandaise a débouté la compagnie aérienne.

Des critiques de toutes parts

La compagnie, qui a présenté des excuses à ses clients, a déclaré prendre toutes les mesures nécessaires pour limiter les perturbations et a appelé les syndicats à poursuivre les négociations plutôt que de mener des "grèves injustifiées". La compagnie risque toutefois de se mettre à dos de très nombreux passagers !... La compagnie aérienne a en effet annoncé qu'elle n'indemniserait pas ses clients qui ont subi les jours de grève des 25 et 26 juillet et du 10 août - les billets seront en revanche bien remboursés...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU