Ryanair refuse d'indemniser ses passagers

Ryanair refuse d'indemniser ses passagers©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 août 2018 à 16h12

Au coeur d'un conflit social, Ryanair risque également de se mettre à dos de très nombreux passagers. La compagnie aérienne a en effet annoncé qu'elle n'indemniserait pas ses clients qui subissent les jours de grève des 25 et 26 juillet et 10 août - les billets seront en revanche bien remboursés.

Une association se mobilise

L'organisme de consommateurs Test Achat est clair, "c'est inacceptable". Selon lui, les passagers lésés ont droit à une indemnisation forfaitaire en fonction de la distance qui devait être parcourue. Elle oscille entre 250 et 600 euros. L'organisation a décidé d'introduire 50 dossiers en justice afin que la position de Ryanair change.

Pour justifier sa position, la compagnie aérienne a évoqué des circonstances exceptionnelles, alors que de son côté, la Cour de justice européenne a considéré qu'une grève interne n'était pas une raison pour ne pas indemniser ses clients.

Des salaires qui posent problème

Le transporteur irlandais en est à sa deuxième grève après celle qui a duré deux jours fin juillet. Celle-ci avait engendré la suppression de plus de 600 vols et touché environ 50.000 passagers. Cette fois-ci, en plus de l'Irlande, de la Belgique et de la Suède, l'Allemagne sera également impactée. Le syndicat des pilotes néerlandais VNV pourrait également rejoindre le mouvement.


En question, les conditions de travail et les salaires du personnel. Parmi leurs revendications, l'obtention d'un salaire décent, d'indemnités de congés maladies et la rédaction de contrats de travail respectant la législation locale plutôt qu'irlandaise. Ce à quoi le négociateur du syndicat VC, Ingolf Schumacher, a répondu : "Ryanair ne veut pas ajuster son système de rémunération".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.