Salons, expositions : les annulations se poursuivent

Salons, expositions : les annulations se poursuivent
Covid-19, coronavirus, masques

Boursier.com, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 10h49

Le sud de la France est particulièrement touché...

Malgré une démarche volontariste de la plupart des organisateurs de nombreux salons et événements planifiés en cette rentrée de septembre, les annulations de dernière heure se poursuivent un peu partout en France en raison de la situation sanitaire qui se dégrade de nouveau, en particulier dans le sud de l'hexagone.

Dernière en date, décision a été prise par les autorités de l'Etat, d'annuler la tenue de la 96ème Foire Internationale de Marseille, qui devait avoir lieu du 25 septembre au 5 octobre.

La direction de Chanot Parc Expo a pris acte de cette décision... "Elle regrette cependant qu'un évènement essentiel pour l'économie marseillaise ne puisse se tenir. Plusieurs milliers de travailleurs se trouvent ainsi privés d'activités et de revenus au moment même où chacun souhaite relancer l'économie de notre région et de notre pays. Des protocoles sanitaires innovants et rigoureux, dont la qualité a été soulignée par M. Le Préfet, avaient pourtant été proposés qui apportaient des garanties sans égal à ce jour et ayant valeur d'exemple pour la tenue d'événements à venir"... "Si l'annulation de la Foire est une immense perte pour l'économie du territoire, Chanot Parc Expo prend sa part de la nécessaire solidarité locale et nationale" a déclaré Loïc Fauchon, président de la SAFIM.

Le Festival du Livre de Nice se déroulera en 2021

Autre victime de la crise sanitaire, en raison de la circulation active du virus, l'édition 2020 du Festival du Livre de Nice initialement prévue en mai puis du 18 au 20 septembre, aura finalement lieu les 28, 29 et 30 mai 2021.

Le Festival du Livre rassemble chaque année pas moins de 200 auteurs et plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Les conditions n'étant pas réunies pour garantir un événement culturel à son image, la priorité absolue restant la santé de tous, les organisateurs ont donc jeté l'éponge...

Le gouvernement est inquiet

"La Ville de Nice, depuis l'apparition de la Covid-19 sur son territoire, a toujours été soucieuse de maintenir du lien social et de poursuivre sa mission de diffusion de la culture auprès des publics. C'est dans cet objectif qu'elle avait lancé la plateforme cultivez-vous.nice.fr qui avait permis à de nombreux artistes de se produire en ligne lors du confinement et que plus de 210 événements ont été organisés durant l'été en s'adaptant sans cesse aux règles sanitaires" rapportent les autorités qui donnent donc rendez-vous aux lecteurs les 28, 29 et 30 mai 2021 pour profiter de cette manifestation "qui s'annonce comme l'événement littéraire du printemps prochain"...

Jeudi, Olivier Véran a demandé aux préfets du Rhône et des Alpes-Maritimes de lui présenter "d'ici samedi"de nouvelles mesures locales "pour tenter d'enrayer la circulation du virus et de limiter son impact sur le système sanitaire". "Les maires de Nice et de Lyon ont d'ailleurs déjà commencé à prendre des mesures par anticipation ", a déclaré le ministre de la santé.

En région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le nombre de personnes en réanimation en raison du Covid-19 inquiète le gouvernement puisqu'ils occupent déjà 30% des lits, contre 15% pour l'ensemble du pays... "Si la situation sanitaire ne s'améliore pas" à Marseille et en Guadeloupe où les mesures de précaution ont déjà été renforcées, "il faudra aussi sans doute prendre des mesures encore plus fortes", a poursuivi Olivier Véran, comme "fermeture des bars" ou "l'interdiction des rassemblements publics". Celles-ci seront "naturellement décidées au niveau local", a précisé le ministre de la santé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.