Sans faire de bruit, Cityscoot étend sa zone d'action...

Sans faire de bruit, Cityscoot étend sa zone d'action...©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 octobre 2018 à 11h54

Cityscoot et la Ville de Malakoff annoncent l'ouverture du service de scooters électriques en libre-service dans la ville des Hauts-de-Seine. Après Paris, Levallois-Perret, Neuilly-sur-Seine, Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux et donc Montrouge, la startup française continue ainsi son déploiement en Île-de-France.

Les 2.400 scooters (3.400 à la fin de l'année) peuvent être loués et déposés à Malakoff depuis le jeudi 18 octobre.

Des mobilités plus respectueuses de l'environnement

La ville de Malakoff, qui rédige à l'heure actuelle un plan global de déplacement, s'engage en faveur des mobilités plus respectueuses de l'environnement. Après un travail précis réalisé avec les équipes de Cityscoot, un accord visant à offrir une offre de transport adaptée, simple d'utilisation et sans nuisance pour les habitants a été signé...

"La ville de Malakoff marque une nouvelle étape importante dans notre déploiement en Île-de-France. Cette extension permettra aux habitants de la ville et à tous les utilisateurs de Cityscoot de pouvoir se déplacer plus facilement, de manière propre et sans nuisance sonore", a commenté Bertrand Fleurose, président fondateur de Cityscoot...

Cityscoot un leader français des nouvelles mobilités

Avec déjà 100.000 utilisateurs, 3.500.000 trajets effectués et une location toutes les 5 secondes enregistrée à Paris en 2 ans, Cityscoot est l'une des startups françaises à forte croissance les plus créatrices d'emplois.

L'entreprise, qui compte actuellement 220 salariés en CDI, recrutera 80 personnes de plus et lancera son service à Milan avant la fin d'année.

Cityscoot est par ailleurs le seul acteur à proposer un service de conception 100% européen : les scooters, les batteries et les prolongateurs d'autonomie sont respectivement fabriqués en Pologne, Allemagne et en France.

La sécurité d'abord

Cityscoot prend des mesures concrètes pour la sécurité des conducteurs et de leur environnement, la vitesse du scooter étant limitée à 45 km/h, le service est restreint la nuit (fermé de minuit à 7h).

Par ailleurs, une formation à la conduite est offerte aux nouveaux utilisateurs, suivie à ce jour par près de 7.000 personnes (soit 60% des personnes n'ayant peu ou pas d'expérience en deux-roues motorisés).

Toute implantation de Cityscoot dans une nouvelle ville se fait en concertation avec la Mairie pour étudier l'organisation des infrastructures locales, les habitudes de déplacement des usagers, les conditions de mise en oeuvre du service. Cityscoot ajuste ensuite son offre en fonction de chaque spécificité locale avant de procéder au déploiement...

Veiller à son empreinte environnementale

Cityscoot est le seul acteur à disposer de véhicules de maintenance de la flotte et de recharge des batteries amovibles également 100% électriques.

"Zéro émission", la présence des scooters électriques Cityscoot permet de réduire l'usage des modes de transport polluants, le tout sans aucun bruit...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.