Sécheresse : agriculteurs et éleveurs bénéficieront d'aides supplémentaires

Sécheresse : agriculteurs et éleveurs bénéficieront d'aides supplémentaires
sécheresse agriculture limitation eau

Boursier.com, publié le vendredi 14 août 2020 à 11h32

Face à la persistance de la sécheresse, le ministre de l'Agriculture a annoncé "des mesures exceptionnelles pour accompagner" les agriculteurs et les éleveurs...

L'appel des agriculteurs a été entendu... Face à "des épisodes de sécheresse qui ne cessent de se répéter année après année", le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a annoncé ce vendredi des aides supplémentaires en faveur des agriculteurs et éleveurs.

"On prend des mesures exceptionnelles pour accompagner les agriculteurs", a-t-il assuré à 'franceinfo', confirmant dans le même temps qu'une "part significative" du volet agricole du plan de relance de l'économie sera consacrée à "l'adaptation de nos cultures au changement climatique".

Parmi ces mesures, le ministre a évoqué la possibilité "par exemple de pouvoir verser des acomptes de la politique agricole commune plus élevés que d'habitude" et "de pouvoir avoir des dégrèvements sur la taxe foncière que payent les agriculteurs dans les régions les plus sinistrées". Le montant précis des aides sera dévoilé le 25 août lors de la présentation du plan de relance en Conseil des ministres.

"Calamités agricoles"

Le gouvernement va veiller à ce que "tous les départements" éligibles bénéficient d'une déclaration de "calamités agricoles". "C'est à la fin de l'épisode de sécheresse où on constate les conséquences, les diminutions de rendement, et on fait ces déclarations de calamité agricole qui donnent lieu ensuite à des accompagnements financiers", a-t-il expliqué Julien Denormandie.

Face aux bouleversements climatiques, le ministre a évoqué d'autres mesures qui figureront dans le plan de relance, telles que le financement de l'achat de matériaux de protection contre la grêle ou l'amélioration de la gestion des ressources, en particulier en eau.

L'utilisation des jachères autorisée

"Après la sécheresse, il y a des orages très violents, de la grêle... Aujourd'hui, on a des matériaux pour se protéger contre ces phénomènes, qui coûtent cher, il faut pouvoir les financer pour accompagner nos agriculteurs", a-t-il estimé. Pour rappel, le gouvernement avait déjà donné son feu vert à l'utilisation des jachères pour nourrir le bétail et au décalage des dates de semis imposés par la politique agricole commune (PAC).

Ces annonces interviennent alors que Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, le syndicat professionnel majoritaire dans la profession agricole, avait appelé mardi à un plan d'aide d'urgence pour l'agriculture, alors que le secteur espèrait aussi être inclus dans le plan de relance de l'économie pour accélérer la transition climatique et la souveraineté alimentaire du pays..

Vos réactions doivent respecter nos CGU.