Ségur de la santé : Jean Castex débloque les premiers investissements pour les hôpitaux et les Ehpad

Ségur de la santé : Jean Castex débloque les premiers investissements pour les hôpitaux et les Ehpad©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 15h28

Le Premier ministre a présenté le volet investissements issu des débats du Ségur de la Santé, qui prévoit l'injection d'une enveloppe globale de 19 milliards d'euros sur 10 ans dans le système de santé.

Le Premier ministre a présenté le volet investissements issu des débats du Ségur de la Santé, qui prévoit l'injection d'une enveloppe globale de 19 milliards d'euros sur 10 ans dans le système de santé.

En déplacement à l'hôpital de Cosne-sur-Loire (Nièvre) ce mardi, le Premier ministre Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, a présenté le volet investissements issu des débats du Ségur de la santé, qui prévoit l'injection d'une enveloppe globale de 19 milliards d'euros sur 10 ans dans le système de santé.

"Aujourd'hui, c'est une nouvelle étape que nous franchissons dans la mise en oeuvre du Ségur. C'est une étape qui nous permet de regagner confiance en l'avenir. Car l'avenir de la santé, c'est l'avenir des Français", a affirmé le chef du gouvernement selon un discours fourni par ses services, évoquant un montant d'investissements "sans précédent, financé a hauteur de 6 milliards d'euros par l'Union européenne".

Pour rappel, le Ségur de la santé, vaste concertation entamée en pleine crise sanitaire du coronavirus, avait donné lieu en juillet dernier à un premier train de mesures relatif à la revalorisation salariale du personnel hospitalier, à hauteur de 8,5 milliards d'euros.

6,5 milliards consacrés à la reprise de la dette des hôpitaux publics

"Notre ambition commune doit être de moderniser notre offre de soin, de restaurer les capacités financières des établissements de santé qui en ont besoin, de favoriser leur investissement courant, et de donner des perspectives à l'ensemble de notre système de santé", a indiqué le ministre de la Santé.

Ainsi, parmi ces investissements, 9 milliards d'euros seront consacrés à la modernisation de l'offre de soins hospitaliers et 6,5 milliards à la reprise de la dette des hôpitaux publics. Les Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) recevront une enveloppe d'environ 1,5 milliard et 2 milliards seront consacrés au développement du numérique.

Un troisième volet consacré à la souveraineté sanitaire

Depuis Cosne-Cours-sur-Loire, ville qui bénéficiera d'environ 45 millions d'euros, le Premier ministre a indiqué que "l'hôpital sera reconstruit avec ses urgences, ses services de médecine, de soins de suite et de réadaptation sur un nouveau terrain, l'Ehpad sera rénové" et "une maison de santé pluridisciplinaire s'installera au coeur de la ville sur le site de l'ancien hôpital".

"Il y aura un troisième volet sur lequel nous avons déjà commencé à travailler, c'est la souveraineté sanitaire", a également souligné Jean Castex. "Comment faire en sorte que nous soyons moins dépendants dans la production de médicaments, de vaccins, de dispositifs médicaux", a-t-il ajouté...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.