Six Français sur dix sont favorables au passeport vaccinal

Six Français sur dix sont favorables au passeport vaccinal©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 janvier 2021 à 12h39

Ils sont aujourd'hui 54% à souhaiter se faire vacciner, une hausse de 15 points par rapport à un précédent sondage le 29 décembre...

Les Français sont majoritairement favorables à la mise en place d'un "passeport vaccinal" qui permettrait aux personnes immunisées contre le coronavirus d'accéder à certains lieux ou activités. Ils sont six sur dix à soutenir cette idée, pour prendre un avion à destination de l'étranger ou rendre visite à une personne vulnérable dans un Ehpad ou un hôpital, selon un sondage Ifop réalisé pour 'Le Parisien Dimanche'.

Le taux d'acceptation est plus faible pour l'accès aux transports en commun (52%), de même qu'aux collèges et lycées ou encore aux espaces de loisirs comme les cinémas et les théâtres (50%). Les Français ne sont que 45% à se dire favorables pour les commerces...

Prématuré

Interrogé sur franceinfo, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a jugé "prématuré" d'envisager une telle mesure, alors que seule une petite minorité de Français ont pu être vaccinés jusqu'à présent.

"Il s'agit d'un débat très prématuré. Avoir aujourd'hui un passeport qui octroierait plus de droits à certains qu'à d'autres, ce serait choquant, ce n'est pas notre conception de la protection et de l'accès au vaccin", a déclaré le ministre...

100% de vaccination ?

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, a souligné dimanche que l'ensemble des personnes à risques ne pourraient pas être vaccinées avant le printemps, et que ce n'est que par la suite que la vaccination pourrait être élargie.

"C'est très difficile de prédire combien de doses seront disponibles dans les prochains mois", a déclaré le professeur de l'Institut Pasteur, invité du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, en évoquant un objectif de 12 millions de vaccinations d'ici au mois d'avril...

Hausse du désir de vaccination

Très peu d'effets secondaires indésirables ont été rapportés jusqu'à présent, a-t-il précisé, parlant de quatre cas graves sur plus de deux millions de vaccinations aux Etats-Unis.

Selon le sondage Ifop, les Français sont aujourd'hui 54% à souhaiter se faire vacciner, une hausse de 15 points par rapport à un précédent sondage le 29 décembre !...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.