Snap va encore tailler dans ses effectifs

Snap va encore tailler dans ses effectifs©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 mars 2018 à 10h59

L'amélioration des résultats financiers de Snap ne devrait pas empêcher le groupe américain de lancer une nouvelle vague de licenciements. Selon les informations de 'Cheddar', qui cite des personnes proches du dossier, les suppressions de postes concerneront uniquement le département ingénierie du groupe et une centaine de personnes devraient être concernées. Seuls les branches marketing, recrutement et contenu avaient jusqu'ici été touchées par des réductions d'effectifs.

3ème vague de licenciements depuis l'an passé

Cette troisième vague de mises à pied depuis l'IPO de la société l'an dernier interviendrait après que Snap eut mis en place un système d'évaluation des performances des employés il y a quelques mois. Evan Spiegel, le patron de Snap, aurait averti ses managers qu'ils seraient tenus de prendre des "décisions difficiles" pour leurs équipes en 2018...

La rémunération de Evan Spiege fait polémique

Le directeur général de Snap a fait couler beaucoup d'encre ces dernières semaines après avoir perçu 637,8 millions de dollars en actions en 2017, soit la troisième plus forte rémunération jamais versée à un directeur général.

3.000 salariés

Snap, qui comptait un peu plus de 3.000 salariés fin 2017, est confronté à une féroce concurrence, notamment celle d'Instagram qui compte deux fois plus d'utilisateurs quotidiens. La société a par ailleurs été très critiquée sur les réseaux sociaux le mois dernier avec la refonte totale de son application.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.