SNCF : 100% de l'offre de trains disponible dès jeudi

SNCF : 100% de l'offre de trains disponible dès jeudi©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 juin 2020 à 11h09

Selon le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, "35% des réservations" pour le mois de juillet ont été faites, soit "30% de moins que l'année dernière"...

Alors que ce lundi marque la phase 3 du déconfinement en France, lié à la pandémie de Covid-19, la totalité des trains en France, du TER au TGV, vont pouvoir être remis sur les rails dès jeudi, comme l'a annoncé le secrétaire d'Etat chargé des Transports.

"Quasiment 100% du trafic et environ 50% de la fréquentation, donc cela augmente progressivement", a détaillé sur 'RTL' Jean-Baptiste Djebbari, qui avait d'abord évoqué un retour à la normale à la "mi-juin" pour la SNCF.

Pour le mois de juillet, le secrétaire d'Etat a souligné que "35% des réservations" ont été faites, soit "30% de moins que l'année dernière". Mais "on commence à avoir des week-ends assez chargés, avec 45 à 50% de réservations", a-t-il précisé.

Un "effet report" sur le véhicule individuel ?

Pour rappel, la compagnie ferroviaire avait reconnu avoir dû procéder à un réajustement de l'offre pour juillet et août face à la faible demande. Alors que le gouvernement continue d'encourager les Français à choisir l'Hexagone comme prochaine destination de vacances, début juin, les réservations se situaient entre 10 et 15% pour juillet et à 6% pour août.

Selon Jean-Baptiste Djebbari, "un effet report" vers le véhicule individuel, vu comme un "havre sanitaire" par les Français, est à prévoir. Pour autant, le secrétaire d'Etat a écarté l'idée de baisser le prix des péages autoroutiers, estimant qu'il ne "faut pas tomber dans la démagogie". "Toute baisse des péages doit être financée par l'impôt", a-t-il rappelé.

Le masque "porté tout l'été" ?

Concernant le port du masque, Jean-Baptiste Djebbari indique avoir eu "des demandes des opérateurs pour le faire porter tout l'été". Le secrétaire d'Etat assure qu'il s'agit également d'une "demande des usagers qui prennent le métro et le train", rappelant qu'il existe un consensus scientifique sur le fait qu'"il faut le porter jusqu'à ce que le virus ne circule plus activement".

Malgré la chaleur, "il me parait nécessaire de garder un haut niveau de protection sanitaire" dans tous les transports en commun, a-t-il insisté. Le masque est d'ailleurs "bien porté", s'est félicité le secrétaire d'Etat, avec entre "85% et 90%" des usagers qui respectent cette obligation sanitaire. Il ajoute que des brumisateurs seront mis en place, afin que "le confort soit maximal".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.