SNCF : la CFDT se joint à la grève de ce weekend

SNCF : la CFDT se joint à la grève de ce weekend©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 05 avril 2018 à 09h44

La CFDT cheminots participera bien à la prochaine série de grèves dimanche et lundi, après être resté en retrait au début du mouvement. Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a jugé jeudi matin que les propositions du gouvernement à ce stade n'étaient pas "acceptables".

Sur BFMTV, Laurent Berger a estimé que les discussions avec le gouvernement n'étaient "pas abouties". "Pour l'instant, ce qui est mis sur la table (...) n'est pas acceptable", a-t-il dit. Laurent Berger a cependant ajouté qu'il ne souhaitait pas que cette grève annoncée jusqu'au 28 juin dure. "Je pense que de chaque côté, il faut de l'intelligence", a-t-il dit.

Discussions jusqu'à fin avril

Les discussions engagées entre le gouvernement et les syndicats de la SNCF doivent se poursuivre jusqu'à fin avril. Elles traitent notamment de la question sensible de l'arrêt des recrutements au statut de cheminot et de la dette de la SNCF.

Après deux jours de grèves très suivis, le chef du gouvernement a persisté dans sa position sur l'arrêt des recrutements selon le statut de cheminot. Celui-ci n'est pas négociable, a déclaré jeudi Edouard Philippe sur France Inter.

Le Premier ministre a répété que l'Etat prendrait ses responsabilités concernant la dette de la SNCF mais a refusé de prendre tout engagement précis avant que le groupe ait engagé sa transformation.

La date de l'arrêt des recrutements au statut, un des points de fort désaccord, doit être déterminée dans le cadre des discussions engagées avec les syndicats et qui doivent se poursuivre jusqu'à fin avril.

Le trafic reprend

Le trafic reprenait petit à petit sur le réseau SNCF jeudi. La direction a prévu pour la journée la circulation de trois Transiliens et trois TER sur quatre ainsi que trois Intercités sur cinq. Le trafic des TGV était quasi-normal et le trafic international (Eurostar ou Thalys) était peu perturbé.

Les Français partagés

Selon une enquête menée par Elabe pour BFMTV sur internet les 3 et 4 avril, soit lors des deux premiers jours de la grève "perlée" des syndicats de cheminots, 44% des personnes interrogées approuvent cette mobilisation, soit une progression de six points par rapport au sondage effectué les 20 et 21 mars. A l'inverse, 22% y sont hostiles et le mouvement laisse 15% des Français indifférents.

Plus de la moitié des sondés (56%) estiment que le gouvernement devrait modifier sa réforme en tenant compte des contestations, contre 43% exprimant un avis contraire. Les personnes interrogées sont néanmoins majoritairement favorables aux pistes évoquées par le gouvernement sur la suppression du statut de cheminot pour les futures recrues, qu'il s'agisse de la fin du régime spécifique de retraite (69%) ou la fin de l'emploi à vie (64%).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.