SNCF : le taux de grévistes en légère baisse

SNCF : le taux de grévistes en légère baisse
SNCF agent

Boursier.com, publié le mercredi 04 avril 2018 à 13h12

Le taux de grévistes a légèrement diminué mercredi à la SNCF, selon les chiffres de la direction. La compagnie a relevé en milieu de matinée 29,7% de grévistes tous métiers confondus, contre 33,9% mardi, tout en notant une plus forte mobilisation des contrôleurs (77% contre 69% mardi) et des aiguilleurs (46% contre 39%).

Des assemblées générales étaient prévues en fin de matinée pour décider de la suite du mouvement, annoncé pour durer près de trois mois, à raison de 48 heures de grèves par tranches de cinq jours à l'initiative des principaux syndicats, CGT en tête. Sud-Rail a fait cavalier seul en lançant un appel à une grève reconductible toutes les 24 heures.

La SNCF a dit s'attendre pour ce mercredi à une situation à peine moins dégradée que celle de mardi, à savoir la circulation d'un TGV sur sept, d'un Intercités sur huit, d'un TER et un Transilien sur cinq et de trois trains internationaux sur quatre. Le trafic sur le réseau RER opéré par la SNCF devrait varier entre une rame sur deux et une sur six, en fonction des lignes.

Du mieux jeudi

Pour la journée de jeudi, qui marquer la reprise d'activité, trois trains sur quatre devraient rouler sur les lignes de TER et de Transilien et le trafic devrait être quasi normal pour les TGV, selon les prévisions du groupe.

Interrogé sur France Inter, Erik Meyer, secrétaire fédéral de Sud-Rail, a accusé la direction de manipuler les chiffres avancés pour le nombre de grévistes. "Les chiffres qui nous remontent des établissements font état d'un taux de grévistes de plus de 60%", a-t-il dit.

Une nouvelle grève est prévue pour dimanche et lundi si aucune avancée n'intervient d'ici là dans les discussions entre les syndicats et le gouvernement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.