SNCF: les TGV low-cost Ouigo désormais au départ de Paris

SNCF: les TGV low-cost Ouigo désormais au départ de Paris

Un TGV Ouigo gare Montparnasse, à Paris, le 10 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 10 décembre 2017 à 16h29

Les premiers Ouigo ont commencé dimanche à desservir la gare Montparnasse, première gare parisienne à recevoir ces TGV low-cost de la SNCF qui, jusqu'à présent, restaient cantonnés aux gares périphériques.

Le premier Ouigo pour Nantes est parti de Montparnasse à 06H25, et les suivants se sont succédé sans problème, a indiqué une porte-parole à l'AFP.

La SNCF a entrepris de différencier son offre à grande vitesse entre TGV inOUI pour le haut de gamme, et Ouigo pour un service de base, uniquement réservable sur internet. Cette politique a conduit a supprimer dimanche les trains iDTGV, un service dont les billets étaient également disponibles seulement sur internet et qui a beaucoup servi de champ d'expérimentation des offres commerciales du groupe.

Ouigo, qui selon ses concepteurs offre "l'essentiel de la grande vitesse à petit prix", s'adresse en priorité à des clients "ultra-sensibles aux prix", qui pourraient être séduits par le covoiturage et les cars longues distances. 

"Six voyageurs sur dix n'auraient pas voyagé en train sans l'offre Ouigo", relève le directeur général chargé du produit, Stéphane Rapebach, cité dans un communiqué.

Né en 2013, ce service devrait transporter 25 millions de passagers en 2020, soit plus de 20% du trafic des TGV prévu à cette date. Il a déjà plus de 7 millions de voyageurs au compteur depuis le début de l'année, un chiffre en hausse de 30% en un an.

Pour le moment, il propose cinq allers-retours quotidiens depuis la gare Montparnasse (Vaugirard) : deux vers Bordeaux, deux vers Nantes et un vers Rennes. Au total, le service lancé dimanche prévoit 32 circulations quotidiennes. Des départs depuis d'autres gares parisiennes devraient également être mis en place ultérieurement.

Les billets seront un peu plus chers au départ de Paris que depuis les gares périphériques, car les péages y sont plus élevés: à partir de 16 euros pour les adultes, au lieu de 10 euros, et un tarif fixe de 8 euros pour les enfants, au lieu de 5 euros.

Sur les liaisons de province à province, le Ouigo Tourcoing-Rennes a été supprimé, mais la SNCF a créé un Tourcoing-Bordeaux. 

 
2 commentaires - SNCF: les TGV low-cost Ouigo désormais au départ de Paris
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure , encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Quiz Philo - Qui a dit « Le travail rend libre » ?
    Statut : refusé
    Il y a une minute
    le 09 12 2017 à 17 02

    Je ne sais qui a dit cela mais je sais ceux qui ont dit cela plus que de raison !
    je sais ceux qui pendant de nombreuses années ont questionné de leur question ceux qui en bac de philo n'avaient besoin de savoir qui avait ces raisons.
    De raison il n'est question puisque dire qu'un dire travail serait à même de donner une satisfaction alors que la force du travail est de produire ce que la raison impose pour simplement vivre et emplir les estomacs des gens qui veulent vivre libre.
    Qui vous pose la question de savoir si la drogue rend libre ?
    Qui vous pose la question de savoir si l'idéologie vous rend libre?
    Qui vous pose la question de savoir si un dogme peut vous rendre libre ?
    Qui vous pose la question de savoir si la politique vous rend libre?

    on peut poursuivre ce questionnement à l'infini! et ce simple constat suffit à se demander pourquoi ils sont si nombreux à vouloir une réponse imposée à une question qui ne s'impose pas et qu'il semble difficile de justifier.
    C'est un peu comme si ils étaient nombreux à poser la question : la mort fait-elle réellement partie de la vie ?
    Bien sûr que ceux qui se pensent éternel, qui méprisent la vie au point de penser que leur conception et leur pensée seront éternelles seront à poser toujours et encore la même question : est-ce que mon travail me rend libre de vivre et de vivre encore ma vie. Mais c'est quoi la vie quand on accepte plus de faire ce qui est nécessaire pour être libre de se maintenir en vie et que l'on refuse le moindre travail sur soi même pour accepter sa propre mort libre de toutes contraintes ?

    Ah oui j'oubliais le progressisme à la Marc Zuckerberg du revenu universel et repris par le progressiste Hamon qui eux disent : soyez nos asservis et nous vous dirons ce que libre sera dans vos souvenirs; quelle beauté mercantiliste dans leur travail d'infantilisation conduisant à l'esclavage quel abrutissement final.

    Après tout, chacun ses chaînes et pour ma part je conçois que de ne point accepter, ni chaînes virtuelles, ni chaînes réelles peut donner au travail à faire sur soi sa vrai valeur de liberté. et c'est ce travail qui red libre comme la libre pensée, Le libre arbitre et la liberté de dire " je vous emmerde" à tous ceux qui voudraient et souhaiteraient vous voir travailler à autre chose que votre propre liberté?Je suis encore libre de dire cela ? ou faut-il encore fournir un travail supplémentaire pour dire et expliquer que je suis libre ?

    Là, je pense que le travail à faire est gigantesque pour briser les chaînes de l'idéologie et de l'endoctrinement de ceux qui en sont encore à penser des questions comme au temps de la question "moyen nageuse dans ces eaux troubles" .
    Faut-il se rendre à l’évidence et se dire que l'innocence complète de la victime prévaut sur la question, sur les fondements et les raisons de la question ?

    et au fait c'est quoi la liberté ?

  • avatar
    ajlbn -

    l'article :

    Un ours polaire décharné, à l'agonie, devient un symbole du changement climatique


    Statut : refusé

    Il y a 34 minutes


    Statut : refusé

    Il y a 6 minutes


    Il serait bon qu'un expert réellement indépendant de tout lobby se penche sur la fonte des glaciers. Un explorateur a fait l'amère expérience ( Y Bourgnon) il devait trouver une mer dégagée et s'est retrouvé bloqué par des glaces "qui n'existaient pas puisque non prévues par la météo". Dans cette affaire de climat des intérêts énormes sont en jeux, et certains se font une fortune sur les peurs et les fausses informations ou manipulations! Notre vie sur cette planète mérite plus et mieux! Par exemple, la première cause de destructions massives, d'horreurs, de crimes, de viols, de déplacements, de blessures profondes, de misères, de pollutions durables de la terre, de l'air, de l'eau, des plantes, et de toutes choses vivantes, sont les armes et les guerres. Il suffirait de les interdire, et ce serait un marqueur fort et incontestable de la volonté de nos dirigeants de nous préserver et de préserver notre environnement. Quant aux iles et terres qui par endroits sont menacées, il faudrait rappeler que certaines terres sont des atolls de corail, qui ne supportent pas les charges imposées, et s'enfoncent. Quant aux riches, qui ne sont surement pas suicidaires, ils continuent à acheter des iles et des grosses villas les pieds dans l'eau, ou des résidences sur des iles artificielles quasi au niveau des mers. Curieux! Ou alors ils sont de bons matelas de survie bien gonflés de billets flottants.
    08<<<< compteur du nombre de fois censuré et repassé;

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]