SNCF: Matignon annonce une concertation "dès la semaine prochaine"

SNCF: Matignon annonce une concertation "dès la semaine prochaine"

Le gouvernement va ouvrir "dès la semaine prochaine" une première phase de concertation sur une réforme du système ferroviaire français

AFP, publié le jeudi 15 février 2018 à 13h27

Le gouvernement va ouvrir "dès la semaine prochaine" une "première phase de concertation" sur une réforme du système ferroviaire français, avec des rencontres prévues avec les syndicats et la direction de la SNCF, les régions et les usagers, a annoncé Matignon jeudi après la remise d'un rapport très attendu.

Ce rapport remis jeudi au Premier ministre Edouard Philippe par l'ancien patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta "démontre sans ambiguïté la nécessité et l'urgence d'engager sans tarder une refondation de notre système ferroviaire", juge Matignon dans un communiqué, saluant le rapport comme "un diagnostic complet et lucide".

"Ces propositions doivent désormais faire l'objet d'un examen approfondi par le gouvernement et d'un dialogue avec l'ensemble des acteurs concernés", souligne-t-on de même source.

"Une première phase de concertation aura lieu dès la semaine prochaine: les représentants de la direction de la SNCF, des organisations syndicales représentatives, des régions, des représentants d'usagers, de l'établissement public de sécurité ferroviaire et de l'autorité de régulation seront reçus afin de recueillir leurs réactions suite à ce rapport", précise Matignon.

A l'issue de cette première phase, qui associera le Premier ministre et la ministre des Transports Elisabeth Borne, seront ensuite précisés "les thèmes abordés" et "la méthode de concertation" de la réforme, selon le cabinet du Premier ministre.

Quand le rapport parmi 43 mesures préconise notamment de fermer certaines petites lignes secondaires ultradéficitaires au profit d'autocars, Matignon assure, concernant "l'avenir du réseau", qu'"aucune décision ne sera engagée sans discussion étroite avec les régions et les territoires".

Le gouvernement avait commandé en septembre à M. Spinetta, 74 ans, "un rapport vérité sur la situation du ferroviaire français", en vue d'initier une grande réforme du secteur des transports en France, avec à la clef des bouleversements majeurs pour la SNCF.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
537 commentaires - SNCF: Matignon annonce une concertation "dès la semaine prochaine"
  • avatar
    Bmv -

    Ah,ça vat être com la poste .Donc,des horaires de 9h/12 et 14/17h pour acheter ces billets et sinon,vous n'aurez plus le choix internet ou les DAB en gare et seulement dans les grandes gares....les trains,com sur des roulettes,plus de retard,moins de trains,suppression des trains desservant les campagnes etc.....voilà Macron qui a fait faire un rapport par un mec de 74 ans qui ne connaît pas du tout la boîte sncf....Combien à coûte ce rapport

  • avatar
    Bmv -

    Ah,ça vat être com la poste .Donc,des horaires de 9h/12 et 14/17h pour acheter ces billets et sinon,vous n'aurez plus le choix internet ou les DAB en gare et seulement dans les grandes gares....les trains,com sur des roulettes,plus de retard,moins de trains,suppression des trains desservant les campagnes etc.....voilà Macron qui a fait faire un rapport par un mec de 74 ans qui ne connaît pas du tout la boîte sncf....Combien à coûte ce rapport

  • avatar
    barry30 -

    on peut demander àmatignon de réfléchir ça me semble impossible pour eux

  • avatar
    escargotagile -

    le gouvernement veux changer le statut de la SNCF,alors pourquoi ne pas changer le statut des ministres et des députés,car eux aussi ne paye pas le train.
    Sans parler du statut des journalistes.

    avatar
    Bmv -

    Ils vivent au crochet des contribuables et,cumulés les emplois,les retraités et des indemnités à vie n'est ce pas Macron, bientôt 6000 euros à vie plus voiture,chauffeur etc...La belle vie quoi après avoir saigner certains français...

    avatar
    Bmv -

    Ils vivent au crochet des contribuables et,cumulés les emplois,les retraités et des indemnités à vie n'est ce pas Macron, bientôt 6000 euros à vie plus voiture,chauffeur etc...La belle vie quoi après avoir saigner certains français...

  • avatar
    CRICRI91 -

    Il vaut mieux envoyer sur les routes les fameux cars macron.Ceci va permettre de créer encore des bouchons et davantage d'accidents ; c'est bien il faut continuer.Il vaut mieux investir à l'étranger de façon à ce que les patrons français n'aient point de concurrence.It's great.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]