SNCF : un concours pour motiver les agents à verbaliser

SNCF : un concours pour motiver les agents à verbaliser
SNCF agent

Boursier.com, publié le lundi 15 octobre 2018 à 16h20

La SNCF a organisé un concours interne dans le but de motiver ses agents à verbaliser les usagers, selon le Huffington Post. Une méthode de management décriée par les syndicats et qui ne devrait pas plaire non plus aux usagers.


Un concours en guise de motivation

Selon le média, il s'agirait d'un concours mis en place à Asnières, dans les Hauts-de-Seine sur la ligne L du Transilien et sur le RER A. Un tract indique que du 1er octobre au 31 décembre inclus, l'agent SNCF qui donnera le plus grand nombre d'amendes réglées directement par carte bancaire par le fraudeur, recevra un chèque cadeau de 250 euros, le second de 150 euros et le troisième de 100 euros.

Ce concours concerne exclusivement les agents commerciaux de la SNCF, non les contrôleurs habituels. Depuis peu, ils sont autorisés à dresser des amendes en cas de non-validation de la carte Navigo, d'absence de titre de transport et pour certaines incivilités.


Les employés ne sont pas tous convaincus

"Ce concours peut sembler une pression positive, mais c'est surtout une pression négative", déplore Eric Bezou, militant au syndicat Sud Rail, dans les colonnes du Huffington Post. "C'est devenu une priorité dans notre travail. Il faut faire entrer de l'argent à la SNCF", regrette une cheminot de 38 ans qui a travaillé à Asnières.

La méthode interpelle et pourrait encourager certains agents à faire du zèle, voire à piéger des usagers. Pour la SNCF, la fraude représente un manque à gagner considérable : "C'est autant de ressources financières en moins pour acheter des trains, les rénover, les nettoyer, maintenir les voies... et assurer le meilleur service aux voyageurs qui sont en règle", explique la SNCF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.