Soutien de l'Etat à trois nouveaux projets d'investissements productifs dans le Territoire d'industrie de Béthune-Bruay

Soutien de l'Etat à trois nouveaux projets d'investissements productifs dans le Territoire d'industrie de Béthune-Bruay©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 décembre 2020 à 10h27

Ces trois projets lauréats représentent plus de 1,4 million d'euros de subventions apportées par l'Etat

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie, s'est rendue lundi 21 décembre à Béthune afin de faire un point de situation sur la mise enoeuvre du plan "France Relance". A cette occasion, la ministre a annoncé trois nouvelles entreprises lauréates du "Fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires", doté de 400 millions d'euros d'ici à 2022 à l'échelle nationale.

Ces trois projets lauréats représentent plus de 1,4 million d'euros de subventions apportées par l'Etat dans le cadre de "France Relance", pour un total de plus de 3,4 millions d'euros d'investissements industriels sur le Territoire d'industrie Béthune-Bruay. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et d'accélérer la transition écologie du territoire avec à la clé une création de 35 emplois et 150 emplois confortés.

Cette annonce porte à 12 le nombre de projets industriels désormais soutenus par "France Relance" sur ce territoire d'industrie de Béthune-Bruay. Deux entreprises lauréates du Fonds d'accélération aux investissements industriels dans les territoires (BENALU et HANOVA) et sept autres lauréates du Fonds de modernisation et de diversification de la filière automobile avaient déjà été annoncées ces dernières semaines. Cela représente au total près 23 millions d'investissements accélérés dans le territoire d'industrie et 8,8 millions d'euros de soutien de l'Etat.

Mission d'accompagnement

Lors de son déplacement sur le territoire, Agnès Pannier-Runacher a pu également faire un point sur la mission d'accompagnement confiée fin octobre au cabinet EY dans le cadre du programme Territoires d'industrie pour accélérer les projets industriels de son bassin. Depuis son lancement, 43 projets industriels prioritaires ont été identifiés avec l'Agglomération (pour un potentiel de 170 millions d'euros d'investissements et la création de 400 emplois à terme). Une trentaine d'entretiens ont déjà été menés pour accélérer leurs investissements.

26 nouveaux projets industriels supplémentaires en émergence ont d'ores et déjà été identifiés en vue d'être accompagnés. Trois créations d'entreprises industrielles et huit projets d'implantation d'entreprises en cours sur le territoire sont également analysés portant à 80 le nombre de projets industriels regardés à ce jour.

Les travaux en cours vont permettre de cerner les enjeux relatifs à chacun d'entre eux pour pouvoir, d'une part, les accompagner individuellement lorsque cela est possible et utile et, d'autre part, construire un plan de soutien industriel pour l'ensemble du territoire avec l'appui des élus locaux.

A titre d'illustration, le cabinet EY accompagne deux projets industriels en ingénierie afin d'accélérer leur concrétisation : l'entreprise DELZEN, soutenue au titre du Fonds de modernisation et de diversification de la filière automobile, et le projet ATLAS qui développe un concept de mobylettes électriques à moindre coût pour favoriser la mobilité électrique dans les villes moyennes...

VEOS MARINE & OFFSHORE - Douvrin, Pas-de-Calais

Lors du remplacement de défenses d'accostage en caoutchouc, l'ensemble des ports sont confrontés à la difficulté de revalorisation de ces produits usagés. L'ambition de VEOS est de créer un département dédié à la transformation de ces produits et à l'emploi du matériau extrait, en utilisant les compétences métiers de VEOS (la transformation des élastomères de polyuréthane) pour agglomérer ces granulés de caoutchouc.

Cet agglomérat pourrait avoir plusieurs applications : fabrication de nouveaux systèmes absorbants d'énergie, de tartans spécifiques, etc. Le projet représente un investissement industriel de plus de 1,3 millions d'euros, 10 nouveaux emplois directs pourront être créés et 11 emplois préservés grâce à ce projet.

FLO EUROPE SAS - Ruitz, Pas-de-Calais

FLO est spécialisé dans la production de vaisselle et gobelets pour la distribution automatique et le projet vise l'acquisition de machines permettant la transition d'articles en plastique vers des articles en cartons pour remplacer les gobelets destinés à la distribution automatique dans une logique de transition écologique d'ici juin 2021.

Le projet représente un investissement industriel de 1,1 millions euros, 10 nouveaux emplois directs pourront être créés et 70 emplois préservés grâce à ce projet.

PEME GOURDIN - Gonnehem, Pas-de-Calais

Le projet vise à doter PEME-GOURDIN des ressources industrielles, numériques et humaines permettant d'établir une nouvelle référence qualitative sur le marché des pompes centrifuges industrielles de grande dimension.

Le projet s'articule autour de 3 volets : la modernisation de l'outil industriel, le développement de nouvelles gammes de produits et une transition numérique. Ces investissements seront accompagnés de recrutements progressifs au sein de l'usine de Gonnehem. Le projet représente un investissement industriel d'1 million d'euros, 15 nouveaux emplois directs pourront être créés et 72 emplois préservés grâce à ce projet...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.