Spotify pourrait débarquer à Wall Street dans les prochaines semaines

Spotify pourrait débarquer à Wall Street dans les prochaines semaines©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 08h42

Ce sera sans aucun doute l'une des introductions en bourse les plus populaires de l'année. Spotify, le numéro un mondial de la musique en streaming, devrait s'introduire à Wall Street dès le premier trimestre 2018. Le groupe suédois aurait en effet déposé une demande confidentielle d'introduction en Bourse auprès du régulateur américain, ce qui permettrait à certains investisseurs de longue date de vendre leurs parts du capital, croit savoir Reuters citant une source proche du dossier. Une information qui a largement filtré dans la presse américaine.

Vers une cotation directe

Si Spotify réalise son projet, ce serait la première société importante à réaliser une cotation directe, une forme d'introduction en Bourse inhabituelle, qui ne prévoit pas d'émission de nouvelles actions. Ce type d'IPO permet essentiellement de se passer de garantie bancaire ou d'un broker, qui représente des frais importants, et pourrait modifier la façon dont les sociétés procèdent pour placer leurs actions auprès du public.

140 millions d'utilisateurs actifs

Au 30 juin 2017, Spotify avait plus de 140 millions d'utilisateurs actifs, dont plus de 60 millions d'abonnés payants, contre cinq millions en 2012. Il a multiplié sa perte nette par deux l'an dernier, à 600 millions de dollars, mais son chiffre d'affaires a augmenté de 50% à 3,4 milliards de dollars. Le groupe était valorisé 19 milliards de dollars en 2017.

Le renouveau de la musique

Cette opération marquera plus globalement un véritable test pour l'industrie musicale, considérée comme quasi morte il y a encore peu. L'éclosion des sites de streaming aura en effet permis de redynamiser le marché et tous les feux semblent désormais au vert. Le marché du streaming musical a bondi de plus de 60% en 2016, permettant aux ventes de musique enregistrée d'augmenter pour la deuxième année de suite après 15 ans de déclin, selon la Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique.

Une opportunité unique

En bourse, les investisseurs ont peu d'opportunités pour se positionner directement sur ce segment porteur. Les trois grandes compagnies de musique font partie de colosses pour qui la musique ne représente qu'une partie de leur activité. Vivendi SA possède Universal Music, tandis que Sony Music fait partie du conglomérat japonais et que le milliardaire Len Blavatnik est propriétaire de Warner Music. L'arrivée de Spotify à Wall Street pourrait changer la donne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.