Stations de ski : les remontées mécaniques pourraient rouvrir le 7 janvier

Stations de ski : les remontées mécaniques pourraient rouvrir le 7 janvier©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 11 décembre 2020 à 14h37

Cette annonce intervient alors que le Conseil d'Etat a confirmé la fermeture des remontées mécaniques pendant les fêtes de fin d'année...

Cette annonce intervient alors que le Conseil d'Etat a confirmé la fermeture des remontées mécaniques pendant les fêtes de fin d'année...

Vers une réouverture des remontées mécaniques le 7 janvier ? Alors que le Conseil d'Etat a rejeté ce vendredi la demande des stations de ski de suspendre l'interdiction pour l'accès aux remontées mécaniques, le Premier ministre Jean Castex a évoqué ce vendredi la date du 7 janvier pour leur réouverture lors d'une réunion avec les professionnels de la montagne, tout en prenant plusieurs précautions.

"Jean Castex annonce avec prudence la date du 7 janvier 2021, selon l'évolution de la situation sanitaire, pour une ouverture des remontées mécaniques dans le strict respect des protocoles sanitaires", a écrit l'Association National des Elus des Territoires Touristiques (ANETT) sur Twitter.

Pour le député LREM de Haute-Savoie Xavier Roseren, le chef du gouvernement "envoie un message fort au monde de la montagne en annonçant un soutien très spécifique : aide massive aux commerces, indépendants et remontées mécaniques, protection de l'emploi, etc".

Fermeture des remontées mécaniques pour Noël confirmée

Cette annonce représente également une lueur d'espoir pour le monde de la montagne qui a essuyé ce vendredi refus par le Conseil d'Etat. L'institution a rejeté une requête visant à suspendre la fermeture des remontées mécaniques en France décidée en novembre par le gouvernement.

Dans sa décision, le Conseil d'Etat dit constater que si la mesure contestée aura un impact économique important, "l'épidémie de Covid-19 se maintient à un niveau élevé, qui crée une forte pression sur le système de santé, notamment dans les régions où se pratiquent les sports d'hiver".

"Les remontées ont embauché 95% de leurs saisonniers"

"Il juge ainsi que la mesure contestée, qui a pour objectif de limiter les contaminations supplémentaires occasionnées par des flux importants de déplacements, ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés invoquées par les requérants, et notamment à la liberté d'entreprendre", a-t-il expliqué dans un communiqué.

"En attendant la réouverture des remontées mécaniques, le gouvernement reste mobilisé pour accompagner les professionnels de la montagne. Les mesures prises pour protéger l'emploi portent leurs fruits : les remontées ont embauché 95% de leurs saisonniers", a de son côté indiqué la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.