Stellantis : nouvelle prime d'intéressement pour les salariés en France

Stellantis : nouvelle prime d'intéressement pour les salariés en France©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 06h08

"Sur les 7 dernières années, nous avons atteint l'ordre de 2,7 milliards d'euros de prime d'intéressement et de supplément d'intéressement qui ont été versés à nos salariés", a indiqué Carlos Tavares.

"Sur les 7 dernières années, nous avons atteint l'ordre de 2,7 milliards d'euros de prime d'intéressement et de supplément d'intéressement qui ont été versés à nos salariés", a indiqué Carlos Tavares.

Alors que Stellantis a dévoilé ses premiers résultats depuis le rapprochement entre PSA et Fiat Chrysler, son directeur général Carlos Tavares a annoncé qu'une prime de participation et d'intéressement minimal de 3.000 euros brut sera versée aux salariés en France.

"Nous allons distribuer à nos salariés, au titre de l'exercice 2020, 430 millions d'euros qui représentent pour les salariés de PSA automobiles France un plancher de 3.000 euros brut", a-t-il ainsi indiqué sur 'franceinfo'.

"Sur les 7 dernières années, nous avons atteint l'ordre de 2,7 milliards d'euros de prime d'intéressement et de supplément d'intéressement qui ont été versés à nos salariés", a-t-il souligné, avant d'ajouter : "c'est significativement plus que ce que nous avons versé à nos actionnaires".

Près de 50.000 salariés vont toucher cette prime

Un nombre de salariés important, "de l'ordre de 50.000 personnes", sont concernés par cette prime d'intéressement, a détaillé Carlos Tavares. "Je veux leur dire toute ma reconnaissance, toute mon admiration, je veux leur dire qu'ils se sont comportés de manière admirable", a-t-il également expliqué...

Il y a un an, alors que PSA affichait un nouveau record de rentabilité en 2019, le patron du constructeur automobile avait pour rappel annoncé le versement d'une prime de 4.100 euros brut à tous les salariés du groupe.

Des résultats qui démontrent "la solidité financière de Stellantis"

L'ex-patron de PSA devenu directeur général de Stellantis s'est par ailleurs félicité des résultats qui "mettent en évidence la solidité financière de Stellantis, qui réunit deux entreprises fortes et saines". "Stellantis prend un départ lancé et se concentre totalement sur l'atteinte de l'ensemble des synergies annoncées", a-t-il affirmé.

Selon les données du Comité des constructeurs français d'automobiles, dévoilées lundi, les immatriculations de voitures neuves du groupe Stellantis, qui regroupe notamment les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel, ont reculé en février de 25,64% par rapport à un an plus tôt...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.