Suffisamment payés, les enseignants ?

Suffisamment payés, les enseignants ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 24 juin 2019 à 16h58

C'est en tout cas l'avis des Français, à en croire les résultats d'un sondage.

Pas besoin d'augmenter les profs... C'est ce que semblent penser les Français, alors que le gouvernement s'est engagé justement à relever leurs salaires, en vue de la réforme des retraites. Selon un sondage OpinionWay pour 'Les Echos' et Radio classique, plus de la moitié (56%) des personnes interrogées estiment que les enseignants "sont suffisamment payés".

Dans le détail, 67% de salariés du privé pensent que le salaire est approprié, contre 56% parmi ceux du public. Les enseignants débutants du primaire gagnent 2.067 euros brut mensuels (avant impôts) pour 24 heures par semaine devant élèves : 45% des personnes interrogées considèrent qu'ils sont payés "comme il faut" et 32% jugent qu'ils ne le sont pas assez.

Selon le dernier rapport annuel de l'OCDE, les enseignants en France ne sont pourtant pas si bien payés, avec des salaires inférieurs de 7% pour les professeurs des écoles. En revanche, le salaire effectif moyen des autres enseignants, en incluant les primes est "légèrement supérieur.

Bonne opinion des profs

Les enseignants de collège et de lycée non agrégés reçoivent le même traitement pour 18 heures par semaine devant élèves, un salaire jugé pas assez important pour 38% des sondés et adapté pour 39%. Par ailleurs, 27% jugent que le salaire brut des enseignants agrégés de collège ou lycée débutants (2.334 euros avant impôts), est trop élevé.

Les enseignants bénéficient globalement d'une bonne opinion (72%), et ont un métier réputé "difficile " (80 %), " manquent de moyens pour assurer leurs missions " (74 %). Les sondés estiment qu'ils ne sont "pas assez valorisés dans la société" (69 %), mais cette valorisation passe davantage par " le respect, le prestige, le statut social que par le volet monétaire et financier", selon OpinionWay.

Carrières plus attractives

Revendication de longue date des syndicats, la revalorisation des salaires des enseignants a été évoquée sans plus de précisions par Emmanuel Macron fin avril. Le chef de l'Etat a appelé à "rendre leurs carrières plus attractives et donc dès à présent de progressivement rebâtir, revaloriser ce métier essentiel à la République".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.