Tabac : les cigarettes au menthol désormais interdites en France

Tabac : les cigarettes au menthol désormais interdites en France
cigarette contrebande tabac

Boursier.com, publié le mercredi 20 mai 2020 à 14h02

Les cigarettes au goût mentholé sont définitivement interdites à la vente dans toute l'Union européenne à partir de ce mercredi...

Les cigarettes mentholées, c'est définitivement fini ! Après quatre années de retrait progressif, l'interdiction de vente des cigarettes au menthol s'applique à partir de ce mercredi dans toute l'Union européenne.

La nouvelle législation sur le tabac votée en 2014, et mise en oeuvre depuis 2016, prévoyait en effet la disparition des cigarettes aromatisées. Celles au menthol, bien plus répandues que les autres goûts, avaient obtenu un sursis jusqu'en 2020, qui prend donc fin ce mercredi.

L'article L3512-16 du Code de la santé publique précise ainsi que cette mesure concerne aussi le tabac à rouler mentholé, mais exclut les cigarillos et le tabac chauffé.

"Un enjeu de santé publique majeur"

En 2012, les cigarettes mentholées représentaient 5% de part de marché, en hausse constante depuis le début du 21e siècle. En 2018, leur part de marché était toujours de 5%. Au niveau mondial, "les produits mentholés représentent 10% du marché total du tabac", a précisé Yves Martinet, président du Comité National Contre le Tabagisme (CNCT).

Le comité a d'ailleurs salué l'entrée en vigueur de cette disposition "importante". "Dans un pays comme les Etats-Unis, plus de quatre jeunes sur cinq s'initient au tabagisme par le biais de produits mentholés. L'interdiction élargie de ces derniers est aujourd'hui un enjeu de santé publique majeur, et une étape indispensable pour parvenir à la première 'Génération Sans Tabac' prévue en France pour 2032", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Mieux protéger les jeunes consommateurs

L'association a également appelé les pouvoir publics à étendre cette interdiction à l'ensemble des produits de l'industrie du tabac et de la nicotine, afin d'éviter "un transfert de consommation des plus jeunes vers les cigarillos, les cigarettes de tabac chauffé et les cigarettes électroniques".

Selon Parlement européen, cette directive doit permettre de mieux protéger les consommateurs et en particulier les plus jeunes, cibles privilégiées des produits aromatisés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.