Tarifs bancaires : la note va encore monter cette année

Tarifs bancaires : la note va encore monter cette année©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 janvier 2018 à 16h58

Des tarifs en hausse et des écarts de prix considérables entre les établissements... La dernière enquête de l'association de consommateurs CLCV montre que les tarifs bancaires ne vont pas ralentir en 2018. Elle a étudié les prix pratiqués dans 130 banques de métropole et d'outre-mer et dressé quatre profils de clients, du plus fragile au plus solide financièrement.

Tous les profils doivent s'attendre à une note plus salée : le "petit consommateur" devra débourser en moyenne 71,93 euros, et le "petit consommateur utilisant internet" pour ses services payera 66,55 euros. Pour le profil de "consommateur moyen" (un couple avec Visa ou Mastercard), il faudra compter en moyenne 149,45 euros, et pour celui de "gros consommateur" (couple avec carte Gold ou Visa Premier) 212,50 euros. Pour chacun de ces profils, l'étude livre le nom de l'établissement le plus cher et le moins cher.

Des prix qui montent

Concernant les frais de tenue de compte, l'association note que 14 établissements n'en facturent pas. "Les frais vont de 10,50 euros par an (Crédit Agricole Centre Ouest) à 71,80 euros (Dupuy de Parseval et Marze). Leur coût moyen en 2018 est de 20,58 euros. Il était en 2017 de 19,88 euros soit une hausse de 3,5%", détaille l'étude.

Les transferts de PEL d'un établissement à un autre bondissent en moyenne de 9,5%, avec un coût moyen de 87,70 euros. Un virement occasionnel externe en agence reviendra en moyenne à 4,03 euros, ce qui matérialise une hausse de 6%. Le chèque de banque aussi va coûter plus cher : +4,3% en moyenne, la plus forte augmentation revenant à LCL et e-LCL avec un tarif qui passe de 12,75 euros à 25 euros. Enfin, pour faire opposition sur un chèque, les prix montent en moyenne de 1,8%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.