Taxes foncières: le transfert aux communes fait "le plus grand sens"

Taxes foncières: le transfert aux communes fait "le plus grand sens"
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à l'Assemblée Nationale à Paris, le 26 juin 2018

AFP, publié le mardi 03 juillet 2018 à 10h29

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a considéré mardi que la piste d'un transfert des taxes foncières aux communes pour pallier à la suppression de la taxe d'habitation faisait "le plus grand sens". 

Confirmant sur BFMTV et RMC l'intention du gouvernement de supprimer entièrement la taxe d'habitation en 2022, Benjamin Griveaux a précisé qu'elle n'était "qu'un petit morceau d'un sujet beaucoup plus vaste", la réforme de la fiscalité locale, mise à l'honneur lors de la conférence nationale des territoires, le 12 juillet. 

"C'est dans ce cadre-là de la refonte de la fiscalité locale que peuvent se retrouver les marges de manoeuvre pour pouvoir financer la totalité de la suppression de la taxe d'habitation", a-t-il ajouté.

Parmi les options envisagées pour pallier la suppression de cet impôt, il a jugé que "le transfert des taxes sur le foncier bâti aux communes" faisait "le plus grand sens".

Le fait que "l'impôt payé au plus près aille à la collectivité la plus proche" est d'une "logique assez implacable", "qui donne surtout de la lisibilité, de la simplicité à ce mille-feuille fiscal local auquel franchement personne ne comprend plus grand-chose", a-t-il estimé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU