Taxes sur le tabac : les recettes devraient atteindre 16 milliards d'euros fin 2020

Taxes sur le tabac : les recettes devraient atteindre 16 milliards d'euros fin 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 octobre 2019 à 16h27

Selon les prévisions de la commission des comptes de la Sécurité sociale, les taxes spécifiques sur les cigarettes vont augmenter de 1,7 milliard d'euros entre 2017 et 2020.

La lutte contre le tabagisme continue de doper les recettes fiscales de l'Etat... Selon les prévisions de la commission des comptes de la Sécurité sociale, mises en lumière par 'BFMTV', le gouvernement va gagner 1,7 milliard d'euros de plus en 2020 qu'en 2017, faisant ainsi passer le gain fiscal de 11,87 à 13,58 milliards d'euros. La hausse du prix du tabac doit rapporter 450 millions d'euros de plus à l'Etat cette année et l'année prochaine.

En ajoutant la TVA à 16,64%, le gain fiscal atteint 2 milliards d'euros. Ainsi, "l'ensemble des recettes fiscales liées au tabac atteindront au total près de 16 milliards d'euros fin 2020", a expliqué 'BFMTV' sur son site.

En 2018, suite à une première hausse des taxes spécifiques sur le tabac, l'État avait déjà empoché 1,1 milliard d'euros. Pour rappel, le prix du paquet de cigarettes a augmenté en mars dernier, prenant 50 à 60 centimes, selon les marques. Il s'agit de la huitième révision des prix depuis l'arrivée du gouvernement Macron.

Record battu

Le gouvernement d'Edouard Philippe bat ainsi le record de François Fillon qui avait, entre 2009 et 2011, engrangé 1,3 milliard d'euros de taxes supplémentaires, comme le rappelle 'BFMTV'.

La prochaine augmentation des prix des cigarettes doit intervenir le 1er novembre prochain. Les paquets coûteront en moyenne 50 centimes de plus. Ainsi, il faudra débourser 9,30 euros contre 8,80 euros actuellement pour des cigarettes Marlboro, par exemple. Le ministère de la Santé compte, à terme, faire passer le prix à 10 euros en 2020, avec deux hausses supplémentaires en cours d'année.

Baisse sur le consommation ?

Même s'il est difficile de mesurer l'effet de ces taxes sur la consommation, quelques résultats encourageants peuvent prouver l'efficacité de ces hausses de prix. En mai dernier, Santé Publique France avait annoncé une baisse significative du nombre de fumeurs de 12% en deux ans, soit 1,6 millions de fumeurs en moins.

Les chiffres de la Direction générale des douanes, dévoilés en août 2018, avaient également déjà montré que les taxes incitaient les Français à diminuer voire stopper leur consommation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.