Télécoms : 12.600 signalements de consommateurs en deux mois

Télécoms : 12.600 signalements de consommateurs en deux mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 12h20

Mauvaise qualité du service, problème de contrat ou de facture... Deux mois après le lancement de sa plateforme destinée aux consommateurs, le gendarme des télécoms a déjà reçu 12.600 signalements, selon les informations du 'Parisien'. La plateforme jalerte.arcep.fr est ouverte depuis le 18 octobre et doit permettre d'alerter sur un problème de connexion internet, de réseau mobile, ou encore de colis perdu.

"Ce n'est pas un espace de plaintes - il y en a déjà - mais de signalement de toutes les galères du quotidien, parce qu'il y a des gens qui restent en carafe et nous voulons les connaître", avait expliqué le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, au moment de la présentation.

Pas de noms d'opérateurs

Côté griefs, c'est la qualité du service qui est la plus souvent dénoncée, dans 64% des cas. "Ce retour (...) va nous pousser à regarder où sont les problèmes. Le réseau est-il bien entretenu ? De qualité suffisante ? Ces problèmes relèvent-ils du ressenti ou sont-ils réels ? Les consommateurs sont-ils devenus plus exigeants ?", a déclaré au 'Parisien' Sébastien Soriano.

Les problèmes de facture ou de contrat arrivent en deuxième position, mais loin derrière (11%). "La durée de l'engagement et la facturation de frais à tort forment le gros bataillon de ces alertes", précise Laurent Toustou, chef de l'unité régulation par la donnée (la data) à l'Arcep au journal. Suivent les soucis de résiliation (4%) et de conservation des numéros (4%), devant les autres signalements (9%).

Le gendarme des télécoms n'a pas souhaité communiquer sur les bons et les mauvais élèves du côté des opérateurs, mais pourrait le faire pour le premier anniversaire de la plateforme.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU