Télétravail : assouplissement progressif dans la fonction publique dès le 9 juin

Télétravail : assouplissement progressif dans la fonction publique dès le 9 juin©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 26 mai 2021 à 15h51

A partir du 1er juillet, "si la situation sanitaire le permet", le télétravail ne sera plus imposé que 2 jours par semaine pour les agents publics...

A partir du 1er juillet, "si la situation sanitaire le permet", le télétravail ne sera plus imposé que 2 jours par semaine pour les agents publics...

Dès le 9 juin, les règles du télétravail seront assouplies, comme l'avait annoncé Emmanuel Macron dans un entretien à la presse régionale fin avril. A partir de cette date, "on va redonner la main aux entreprises", a également expliqué la ministre du Travail Elisabeth Borne sur 'franceinfo'. "C'est entre la direction et les représentants des salariés qu'à partir du 9 juin, on fixera un nombre minimum de jours de télétravail par semaine", a-t-elle précisé.

Si le privé attend toujours de connaître l'évolution des règles lors de la troisième étape du déconfinement, la fonction publique est de son côté déjà fixée. Une circulaire, datée de ce mercredi et signée par la ministre de la Fonction publique Amélie de Montchalin, détaille le calendrier.

"A la suite de la concertation avec les organisations syndicales représentatives de la fonction publique, les agents publics qui le souhaitent peuvent dès à présent revenir un jour par semaine sur site sans en faire la demande expresse", souligne le ministère dans un communiqué.

"Un régime transitoire dérogatoire"

Le calendrier prévoit "un régime transitoire dérogatoire", qui fixe à 3 le nombre de jours imposés en télétravail, contre 5 jusqu'ici à compter du 9 juin. Puis dès le 1er juillet, "si la situation sanitaire le permet", le travail à distance ne sera plus imposé que 2 jours par semaine.

A partir du 1er septembre, la circulaire prône un retour au régime de droit commun, "avec l'application du nouvel accord-cadre télétravail, s'il est signé", indique encore le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

Pour les réunions en présentiel ?

Par ailleurs, à partir du 9 juin, les réunions en présentiel, qui devaient être évitées depuis le 5 février et limitées à 6 personnes si indispensables, seront de nouveau autorisées, avec une jauge recommandée de 1 personne pour 4m2.

Le ministère appelle également les chefs de service à faire preuve de vigilance "à l'égard de l'ensemble les agents et des situations individuelles spécifiques, notamment dans le cadre d'un retour partiel en présentiel après plusieurs mois de télétravail intégral, afin notamment de prévenir l'apparition de risques psycho-sociaux".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.