Télétravail : la journée hebdomadaire au bureau n'est pas menacée

Télétravail : la journée hebdomadaire au bureau n'est pas menacée©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 31 mars 2021 à 15h22

Le gouvernement prépare de nouvelles annonces, face à l'envolée de l'épidémie ces derniers jours. Il ne prévoit pas de toucher à ce jour soupape.

Le gouvernement prépare de nouvelles annonces, face à l'envolée de l'épidémie ces derniers jours. Il ne prévoit pas de toucher à ce jour soupape.

Après plus d'un an de crise sanitaire, le moral des salariés n'est pas bon et le gouvernement le sait... D'après les informations du 'Parisien', il ne compte pas toucher à la journée "soupape" leur permettant de se rendre au bureau une fois par semaine, malgré l'obligation du télétravail et le nouveau tour de vis qui pourrait être annoncé mercredi soir par Emmanuel Macron. "Nous y sommes particulièrement vigilants", a confié au journal une source au ministère du Travail, à propos de la santé mentale des Français.

Il faut dire que les chiffres ne sont pas bons, comme l'a montré récemment le baromètre de la santé psychologique des salariés réalisé par OpinionWay pour le cabinet Empreinte Humaine : 49% des télétravailleurs estiment souffrir de "détresse psychologique" après une année de crise.

Les patrons s'inquiètent

De quoi inquiéter les patrons. "Reconfiner ça veut dire quoi par rapport à ce qu'on a aujourd'hui ? On pourrait rendre le télétravail obligatoire. Moi je n'y suis pas favorable", a estimé ce weekend le président du Medef sur LCI. "On voit bien la limite de l'exercice. On a énormément de mal dans beaucoup d'entreprises à ce que les gens respectent les quatre jours sur cinq minimum " en télétravail, a poursuivi Geoffroy Roux de Bézieux.

Mais avant de toucher à cette soupape si précieuse pour des salariés fatigués, le gouvernement doit pouvoir jouer sur d'autres tableaux, rappelle 'Le Parisien' : 35% des actifs qui pourraient télétravailler ne le font toujours pas et les jours de travail en distanciel sont tombés de 3,7 jours en moyenne en novembre dernier à 3,4 en mars.

Combien de contaminations au travail ?

La semaine dernière, Emmanuel Macron a de nouveau plaidé pour une accentuation du télétravail, afin de freiner l'épidémie de coronavirus. Selon l'étude la plus récente de l'institut Pasteur, 15% des contaminations sont enregistrées sur le lieu de travail. Le Premier ministre Jean Castex a préféré en citer une plus ancienne lors de sa dernière intervention le 18 mars, évoquant 29% des cas identifiés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.