Télétravail : les entreprises vont devoir arrêter un nombre minimal de jours par poste

Télétravail : les entreprises vont devoir arrêter un nombre minimal de jours par poste©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 octobre 2020 à 18h14

Les entreprises devront "définir un nombre de jours minimal de télétravail par semaine pour les postes qui le permettent" et "étaler les horaires d'arrivée et de départ au travail", a indiqué Elisabeth Borne...

Le télétravail, de moins en moins optionnel ? Après les annonces d'Emmanuel Macron mercredi soir, le Premier ministre Jean Castex a présenté ce jeudi les nouvelles mesures qui vont s'appliquer pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour les entreprises, la ministre du Travail Elisabeth Borne a donné quelques détails sur les adaptations qui seront apportées au protocole sanitaire.

Ainsi pour le télétravail, "il est désormais demandé aux entreprises, et tout particulièrement qui sont dans les zones où s'appliquent le couvre-feu, de définir un nombre de jours minimal de télétravail par semaine pour les postes qui le permettent et également d'étaler les horaires d'arrivée et de départ au travail", a-t-elle expliqué lors d'une conférence de presse interministérielle.

Lors de son allocution mercredi, le président de la République avait préconisé "deux à trois jours de télétravail par semaine" dans les entreprises où cela est possible, pour "réduire un peu la pression collective".

"Les modalités doivent faire l'objet d'un dialogue social"

"Il faut que ce soit aussi négocié dans les branches et au plus près dans l'entreprise", avait souligné le chef de l'Etat. Emmanuel Macron avait toutefois reconnu que le travail en présentiel restait indispensable pour certaines entreprises. "On a besoin que les entreprises fonctionnent, elles ont besoin d'avoir de la présence au travail, on a besoin d'avoir des services publics ouverts et des professeurs dans les classes", avait-il expliqué.

La ministre du Travail a également estimé que "les modalités de mise en oeuvre, par exemple le nombre de jours de télétravail, doivent faire l'objet d'un dialogue social au sein de l'entreprise".

Un nouveau protocole dès vendredi

"Sa mise en oeuvre doit respecter un équilibre entre plusieurs objectifs : éviter la propagation du virus mais aussi maintenir l'efficacité des organisations de travail et enfin prévenir les risques liés à l'isolement des salariés", a poursuivi Elisabeth Borne, qui affirme de nouveau que "le recours au télétravail est un mode d'organisation pertinent".

Le nouveau protocole sanitaire pour les entreprises sera mis en ligne ce vendredi. La dernière remise à jour datait de la mi-septembre. Pour l'essentiel, les préconisations du protocole sont connues (4 mètres carrés par employé, port du masque au travail, mesures de protection et d'hygiène...) et intégrées depuis le printemps dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.