Télétravail : que prévoit le nouveau protocole sanitaire en entreprise ?

Télétravail : que prévoit le nouveau protocole sanitaire en entreprise ?
Télétravail, travail à distance, protocole sanitaire en entreprise

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 07 janvier 2021 à 13h25

"Pour les salariés en télétravail à 100%, un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu'ils en expriment le besoin, avec l'accord de leur employeur", selon la nouvelle mouture du texte...

"Pour les salariés en télétravail à 100%, un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu'ils en expriment le besoin, avec l'accord de leur employeur", selon la nouvelle mouture du texte...

Le gouvernement ouvre la porte à un retour en présentiel des salariés... Comme attendu, une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise a été publiée par le ministère du Travail et de l'Emploi, "pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid-19".

La nouvelle mouture du texte confirme les changements concernant le télétravail, déjà évoqués par la ministre du Travail Elisabeth Borne, qui affirmait qu'il serait possible pour les travailleurs à distance "qui en expriment le besoin de revenir un jour par semaine" en entreprise à partir du 7 janvier.

"Pour les salariés en télétravail à 100%, un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu'ils en expriment le besoin, avec l'accord de leur employeur", peut-on ainsi lire dans le nouveau protocole mis en ligne mercredi soir...

Des dégâts psychologiques

Le gouvernement a ainsi décidé de revoir partiellement sa copie, après des discussions avec les partenaires sociaux sur les dégâts psychologiques causés par la généralisation du télétravail, mise en place en octobre dernier avec le confinement.

"Je continue à dire qu'il faut privilégier le télétravail", car "cela permet de réduire les interactions sur les trajets domicile-travail", avait tempéré Elisabeth Borne sur 'franceinfo' mardi, avant d'ajouter : "En revanche, j'entends des salariés qui n'en peuvent plus !"..."J'entends les salariés, ceux qui sont depuis deux mois, depuis le début du mois de novembre, en télétravail 5 jours sur 5, il y en a beaucoup qui n'en peuvent plus... Et donc, je pense qu'il faut entendre aussi ces problèmes psychologiques", avait-elle expliqué.

Pas de regroupement sur le lieu de travail

"Cet aménagement prend en compte les spécificités liées aux organisations de travail, notamment pour le travail en équipe et s'attache à limiter au maximum les interactions sociales sur le lieu de travail", précise toutefois le texte mis à jour. En d'autres termes, cet assouplissement ne permettra pas de possibles regroupements sur son lieu de travail.

Pour rappel,12% des salariés français ont télétravaillé 5 jours sur 5 au mois de novembre, contre près de 25% en mars dernier, selon la dernière étude de la Dares, le service statistique du ministère du Travail...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.